Émile Plaisant, FFI 61, rue des Morillons

Publié le par France24

Le 24 août, alors que les premiers soldats de la 2e division blindée du Général Leclerc viennent d’atteindre l’hôtel de ville de Paris, les forces allemandes en profitent pour tenter de déloger les FFI de l’escadron Vaugirard. Ces derniers occupent les abattoirs du même nom, situés dans la rue des Morillons. Les combats, très violents, durent toute la nuit.

Les assaillants finissent par se retirer, mais dans les rangs des FFI, deux morts sont à déplorer. Parmi eux, Émile Plaisant, âgé de 34 ans. Père de trois enfants, il sera cité à titre posthume à l’ordre de la division par le général Kœnig, commandant en chef des FFI : "Combattant, volontaire, animé du sens le plus élevé du devoir et l’esprit de sacrifice".

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article