Jean-Claude Touche, secouriste Rue de Rivoli

Publié le par France24

Depuis 1943, Jean-Claude Touche fait partie des secouristes de la Croix-Rouge. Lors de l’insurrection, il s’occupe de relever les blessés, selon les missions qui lui sont confiées au comité du VIIIe arrondissement. Le 25 août, dans l’après-midi, le jeune homme de 18 ans est appelé à un poste de secours près de la place de la Concorde, sous les arcades de la rue de Rivoli.

Avec une autre infirmière, Madelaine Brinet, ils aperçoivent alors des corps sur le trottoir d’en face. Les deux membres de la Croix-Rouge se précipitent, mais ils sont aussitôt fauchés par les tirs d’une mitrailleuse allemande. La jeune femme est tuée sur le coup, tandis que Jean-Claude Touche est gravement blessé à l’abdomen. Il décède quatre jours plus tard à l’hôpital.

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article