Brenda De Banzie

Publié le par Mémoires de Guerre

Brenda De Banzie (parfois créditée Brenda de Banzie) est une actrice anglaise, née à Manchester (Angleterre, Royaume-Uni) le 28 juillet 19091 et morte à Haywards Heath (Angleterre, Royaume-Uni) le 5 mars 1981.

Brenda De Banzie
Brenda De Banzie
Brenda De Banzie
Brenda De Banzie
Brenda De Banzie
Brenda De Banzie

Au cinéma, entre 1951 et 1967, Brenda De Banzie participe à ving-sept films, majoritairement britanniques, à l'exception de deux films américains (dont L'Homme qui en savait trop en 1956, l'un de ses plus connus, où elle interprète Lucy Drayton, face à James Stewart et Doris Day) et d'un film américano-britannique en 1963 (La Panthère rose, également bien connu, avec Peter Sellers). Parmi ses films britanniques, citons Chaussure à son pied (1954), aux côtés de Charles Laughton et John Mills, qui lui vaut l'année suivante une nomination au British Academy Film Award de la meilleure actrice dans un rôle principal, et Le Cabotin (1960), avec Laurence Olivier et Joan Plowright.

Notons que ce dernier film, réalisé par Tony Richardson, est l'adaptation d'une pièce de théâtre (titre original : The Entertainer), créée à Londres en 1957 puis reprise à Broadway (New York) en 1958, par la même équipe (Richardson à la mise en scène, et dans les rôles principaux, Olivier, Plowright et De Banzie — cette dernière aura d'ailleurs une nomination au Tony Award de la meilleure actrice dans un second rôle —). Observons aussi qu'au théâtre, en dehors du Royaume-Uni, Brenda De Banzie s'était déjà produite à Broadway les deux années précédentes (1956-1957). Enfin, à la télévision, elle contribue à neuf séries britanniques, la première en 1956, la dernière en 1971.

Filmographie

  • 1951 : Private Information de Fergus McDonell
  • 1951 : The Long Dark Hall de Reginald Beck et Anthony Bushell
  • 1952 : I believe in you de Basil Dearden et Michael Relp
  • 1952 : Never look back de Francis Searle
  • 1953 : Le Ballon jaune (The Yellow Balloon) de J. Lee Thompson
  • 1953 : A Day to Remember de Ralph Thomas
  • 1954 : The Happiness of Three Women de Maurice Elvey
  • 1954 : Don't blame the Stork d'Ákos Ráthonyi
  • 1954 : Chaussure à son pied (Hobson's Choice) de David Lean
  • 1954 : La Flamme pourpre (The Purple Plain) de Robert Parrish
  • 1954 : What Every Woman wants de Maurice Elvey
  • 1955 : L'Abominable Invité (As Long as they're happy) de J. Lee Thompson
  • 1955 : Rendez-vous à Rio (Doctor at Sea) de Ralph Thomas
  • 1955 : L'Enfant et la Licorne (A Kid for Two Farthings) de Carol Reed
  • 1956 : La Maison des secrets (House of Secrets) de Guy Green
  • 1956 : L'Homme qui en savait trop (The Man who knew too much) d'Alfred Hitchcock
  • 1958 : Passeport pour la honte (Passport to Shame) d'Alvin Rakoff
  • 1959 : Too Many Crooks de Mario Zampi
  • 1959 : Les 39 Marches (The 39 Steps) de Ralph Thomas (remake du film éponyme de 1935, réalisé par Hitchcock)
  • 1960 : Le Cabotin (The Entertainer) de Tony Richardson
  • 1961 : La Marque (The Mark) de Guy Green
  • 1961 : Flammes dans la rue (Flame in the Streets) de Roy Ward Baker
  • 1961 : Le Rendez-vous de septembre (Come September) de Robert Mulligan
  • 1962 : A Pair of Briefs de Ralph Thomas
  • 1962 : Choc en retour (I thank a Fool) de Robert Stevens
  • 1963 : La Panthère rose (The Pink Panther) de Blake Edwards
  • 1967 : Pretty Polly de Guy Green

Théâtre

  • 1952-1953 : Murder Mistaken de Janet Green (à Londres)
  • 1956-1957 : Speaking of Murder d'Audrey et William Roos, coproduite par Burgess Meredith, mise en scène par Delbert Mann (à Broadway)
  • 1957 : The Entertainer de John Osborne, mise en scène par Tony Richardson, avec Laurence Olivier, Joan Plowright (à Londres ; reprise à Broadway en 1958)

Télévision

  • 1956 : Série Robin des Bois (The Adventures of Robin Hood), Saison 2, épisode 6 The Imposters

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article