Michael Collins

Publié le par Neil Jordan

Michael Collins est un film américano-britannico-irlandais de Neil Jordan, sorti en 1996. Après l'échec de la rébellion de Pâques 1916, les principaux combattants pour l'indépendance de l'Irlande sont arrêtés, parmi lesquels le président du Sinn Fein, Eamon De Valera. La répression anglaise provoque la colère de Michael Collins, soucieux de poursuivre la lutte pour la liberté du peuple irlandais. En compagnie de son ami, Harry Boland, et avec l'aide d'un informateur anglais, Ned, il accède à des informations confidentielles lui permettant d'éliminer tous les espions britanniques et d'organiser une véritable guérilla urbaine. En 1922, grâce à son activité incessante, l'Irlande acquiert son indépendance, mais Michael Collins n'est pas au bout de ses peines, bien au contraire...

Michael Collins de Neil Jordan
Michael Collins de Neil Jordan

Michael Collins de Neil Jordan

Fiche technique

  • Titre : Michael Collins
  • Réalisateur : Neil Jordan
  • Scénariste : Neil Jordan
  • Compositeur : Elliot Goldenthal
  • Directeur de la photographie : Chris Menges
  • Producteur : Stephen Woolley
  • Coproducteur : Redmond Morris
  • Sociétés de production : Geffen Pictures, Warner Bros. Pictures
  • Société de distribution : Warner Bros. France
  • Budget : 28 000 000 $
  • Date de sortie : 16 avril 1997 (France)
  • Langue : anglais
  • Durée : 128 minutes

Distribution

  • Liam Neeson (VF : Robert Guilmard) : Michael Collins
  • Julia Roberts (VF : Céline Monsarrat) : Kitty Kiernan
  • Aidan Quinn (VF : Gabriel Le Doze) : Harry Boland
  • Alan Rickman (VF : Claude Giraud) : Éamon de Valera
  • Stephen Rea (VF : Philippe Peythieu) : Ned Broy
  • Ian Hart (VF : Gilles Laurent) : Joe O'Reilly
  • Brendan Gleeson : Liam Tobin
  • Charles Dance (VF : Hervé Bellon) : Soames
  • Owen O'Neill : Rory O'Connor
  • Jonathan Rhys-Meyers (VF : Mathias Kozlowski) : L'homme qui tue Michael Collins
  • Stuart Graham : Tom Cullen

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article