Carrière Mathieu

Publié le par Mémoires de Guerre

Mathieu Carrière, né le 2 août 1950 à Hanovre, est un acteur allemand. 

Carrière Mathieu

Carrière

Descendant de huguenots français chassés de leur pays par la révocation de l'Édit de Nantes, Mathieu Carrière est né à Hanovre en 1950. Il débute sa carrière très jeune à l'âge de 14 ans dans l'adaptation d'un roman de Thomas Mann, Tonio Kröger. En même temps que ses études de mathématiques, de philosophie et de littérature, il commence à enchainer les tournages. A partir de 1971, installé en France, avec malgré tout quelques séjours outre-Rhin, Mathieu Carrière voit son talent, d'abord révélé à Cannes en 1966 avec Les Desarrois de l'eleve Toerless de Volker Schlöndorff, puis confirmé par la suite grâce à ses deux premiers essais français (La Maison des Bories de Doniol-Valcroze et Le petit matin de Jean-Gabriel Albicocco) reconnu par un grand nombre de cinéastes.

Polyglotte, exigeant et rigoureux, il tourne à travers l'Europe et impose peu à peu son physique distingué, à l'élégance presque glacée qui s'adapte à l'univers de réalisateurs tels que Wajda dans La croisade maudite ou Delvaux dans Rendez-vous a Bray puis Benvenuta en 1983. Il joue également aux côtés d' Orson Welles dans Malpertuis puis tient un petit rôle sous la direction de Dmytryk dans Barbe-Bleue en 1972. En 1973, il tourne sous la direction de Roger Vadim dans Don Juan 73 aux côtés de Brigitte Bardot. Ses apparitions à l'écran sont de plus en plus fréquentes, tant sur le grand que sur le petit. Il joue en effet dans de nombreuses séries pour les chaînes françaises et allemandes. (Derrick). Après sa prestation dans India Song de Marguerite Duras, il décroche un rôle dans Police Python 357 d'Alain Corneau, une performance qui lui permet d'acquérir une certaine notoriété en France.

Acteur prolifique, les années 80 sont pour lui l'occasion de donner à sa carrière un nouvel essor. Son visage de séducteur suscite l'intérêt de réalisateurs comme Rohmer qui l'engage pour La Femme de l'aviateur. Grand et maigre, son physique atypique lui permet d'incarner un très convaincant Egon Shiele dans Egon Schiele, enfer et passion d'Herbert Vesely. C'est certainement La Passante du Sans-Souci de Rouffio qui lui offre son plus grand rôle en France. En 1989, il s'essaie à la mise en scène avec L' Eveil du démon qui sera sélectionné dans la catégorie "Un certain regard" à Cannes la même année. Dans Malina en 1991, il donne la réplique à Isabelle Huppert avant de tourner dans le film américain Une lueur dans la nuit où il incarne un officier allemand aux côtés des stars hollywoodiennes Melanie Griffith et Michael Douglas. Dans les années 90, il se consacre plus particulièrement à sa carrière en Allemagne, et il faut attendre 2004 et Arsène Lupin pour le voir revenir dans un film français d'envergure. 

Engagements

Mathieu Carrière est connu pour son combat en faveur des droits des pères divorcés. En 2005, il est candidat aux élections fédérales sous l'étiquette du Parti du socialisme démocratique.

Écrivain

Il a consacré un essai à Heinrich von Kleist, traduit en français, Pour une littérature de guerre, Kleist. 

Carrière Mathieu

Filmographie

  • 1964 : Tonio Kröger de Rolf Thiele
  • 1966 : Les Désarrois de l'élève Törless de Volker Schlöndorff
  • 1968 : La Croisade maudite d’Andrzej Wajda
  • 1970 : La Maison des bories de Jacques Doniol-Valcroze
  • 1971 : Malpertuis de Harry Kümel
  • 1971 : Le Petit Matin de Jean-Gabriel Albicocco
  • 1972 : L'Homme au cerveau greffé de Jacques Doniol-Valcroze
  • 1972 : Rendez-vous à Bray d’André Delvaux
  • 1972 : Barbe-Bleue d’Edward Dmytryk
  • 1973 : Don Juan 73 de Roger Vadim
  • 1973 : Giordano Bruno de Giuliano Montaldo
  • 1973 : Il n'y a pas de fumée sans feu d'André Cayatte
  • 1974 : La Jeune Fille assassinée de Roger Vadim
  • 1975 : India Song de Marguerite Duras
  • 1975 : Isabelle devant le désir de Jean-Pierre Berckmans
  • 1976 : Le Coup de grâce (Der Fangschuß) de Volker Schlöndorff
  • 1976 : Blondy de Sergio Gobbi
  • 1976 : Police Python 357 de Alain Corneau
  • 1977 : Bilitis de David Hamilton
  • 1977 : Les Indiens sont encore loin de Patricia Moraz
  • 1979 : L'Associé de René Gainville
  • 1979 : Le Navire Night de Marguerite Duras
  • 1979 : Femme entre chien et loup d'André Delvaux
  • 1980 : La Femme de l'aviateur d’Éric Rohmer
  • 1980 : Egon Schiele, enfer et passion d’Herbert Vesely 
  • 1982 : La Passante du Sans-Souci de Jacques Rouffio
  • 1983 : Benvenuta d’André Delvaux
  • 1983 : La Femme flambée de Robert van Ackeren
  • 1984 : La Traque de Jerzy Hoffman
  • 1985 : Bras de fer de Gérard Vergez
  • 1985 : L'Amour en douce d'Édouard Molinaro : Carl
  • 1984 : Le Neveu de Beethoven de Paul Morrissey
  • 1987 : Cérémonie d'amour de Walerian Borowczyk
  • 1987 : L'Œuvre au noir d’André Delvaux
  • 1987 : Johann Strauss, le roi sans couronne (Johann Strauß – Der König ohne Krone) de Franz Antel
  • 1988 : Sanguines de Christian François
  • 1988 : El placer de matar de Félix Rotaeta
  • 1989 : L'Éveil du démon (Zugzwang) de Mathieu Carrière
  • 1991 : Malina de Werner Schroeter
  • 1992 : Christophe Colomb : La Découverte (Christopher Columbus: The Discovery) de John Glen
  • 1992 : Une lueur dans la nuit de David Seltzer
  • 1994 : Cognacq-Jay de Laurent Heynemann
  • 1994 : Dieu que les femmes sont amoureuses de Magali Clément
  • 1995 : L'Amour conjugal de Benoît Barbier
  • 1998 : El far de Manuel Balaguer Julià
  • 2003 : Luther de Eric Till
  • 2004 : Tears of Kali de Andreas Marschall
  • 2004 : Arsène Lupin de Jean-Paul Salomé
  • 2005 : The Clan de Christian De Sica
  • 2007 : Du bist nicht allein  de Bernd Böhlich 
  • 2008 : Les Murs porteurs de Cyril Gelblat
  • 2009 : Die Entbehrlichen  d'Andreas Arnstedt 
  • 2010 : Bergblut  de Philipp J. Pamer 
  • 2010 : Sans queue ni tête de Jeanne Labrune
  • 2013 : La Marque des anges de Sylvain White

Théâtre

1975 : Le Portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde, mise en scène Pierre Boutron, théâtre des Célestins
1991 : La Nuit de Valognes d'Éric-Emmanuel Schmitt, mise scène Jean-Luc Tardieu, Théâtre des Champs-Élysées
2009 : Cris et Chuchotements d'Ingmar Bergman, mise en scène Frank Hoffmann (de), Théâtre national du Luxembourg
2011 : Kleist, zwischen Traditon und Moderne d'Heinrich von Kleist, conception et dramaturgie Peter Oppermann, mise en scène Gerhard Weber, Théâtre national du Luxembourg

Télévision

  • 1976 : Le Jeune Homme et le Lion de Jean Delannoy : Roland
  • 1976 : Un jeune homme rebelle de Paul Seban : Owen Wingrave
  • 1976 : Inspecteur Derrick, Bienvenue à bord (Das Bordfest, ép. 25) : Walter Solms
  • 1979 : La Pitié dangereuse d'Édouard Molinaro (adaptation du roman de Stefan Zweig)
  • 1979 : Les Chemins dans la nuit (pl) (Wege in der Nacht) de Krzysztof Zanussi : Oberleutnant Friedrich
  • 1979 : Inspecteur Derrick, Le facteur L (Der L-Factor, ép. 53) : Heinz Bruhn
  • 1981 : La Guerre des Insectes de Peter Kassovitz : Jean-Marc Haller
  • 1981 : Inspecteur Derrick, Une vieille histoire (Eine ganz alte Geschichte, ép. 82) : Arne Reuter
  • 1982 : L'Ange Foudroyé de Bernard Férié
  • 1982 : Die Versuchung (pl), de Krzysztof Zanussi : Psychanalyste
  • 1984 : Le Dernier Civil d'après Ernst Glaeser
  • 1988 : Inspecteur Derrick, "Sombres Rêves" (Mordträume, ép.160) : Max Binder
  • 1988 : Une fille d'Ève d’Alexandre Astruc d'après Honoré de Balzac : Raoul Nathan
  • 1990 : Code Quantum - Honeymoon Express (saison 2 épisode 2) : Roger
  • 1994 : Commissaire Léa Sommer - Les ombres du passé (Schatten der Vergangenheit) : Erich Markwald
  • 1996 : Le Retour de Sandokan : Raska
  • 1997 : La Princesse et le Pauvre de Lamberto Bava : Le roi Hamil
  • 1998 : La Poursuite du vent de Nina Companeez : David
  • 1998 : L'Éléphant blanc de Gianfranco Albano : Rudde
  • 1999 : Le Renard, épisode 246 "Die Wahrheit ist der Tod" (Plan Mortel)
  • 2000 : Rex chien flic, saison 6, épisode 8 : L'assassin de la pleine lune
  • 2003 : Un cas pour deux, épisode 4, saison 23, "Pères et filles" (Erics Tod) : Armin Steiner
  • 2005 : Gli amici di Gesù - Tommaso : Pilato (téléfilm)
  • 2005 : La Dame aux camélias (La signora delle camelie) de Lodovico Gasparini : Primoli
  • 2006 : Commissaire Moulin, épisode 10, saison 8, "La dernière affaire" : Michel Léonard
  • 2007 : Les Cerfs-Volants de Jérôme Cornuau
  • 2008 : Anna und die Liebe
  • 2010 : Alerte Cobra, épisode 205 "Mauvaise posture"
  • 2010 : À quoi pensent les hommes ? (Sind denn alle Männer Schweine?) de Daniel Scotti-Rosin
  • 2011 : Allemagne 1918 (Der Gewaltfrieden) de Bernd Fischerauer
  • 2013 : Tunnel (série) de Dominik Moll
  • 2015 : Arletty, une passion coupable d'Arnaud Sélignac

Téléréalité

  • 2010 : participation à la 3e saison de Let's Dance, version allemande de Danse avec les stars
  • 2011 : participation à l'émission Ich bin ein Star – Holt mich hier raus!, équivalent de I'm a Celebrity… Get Me Out of Here!

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article