Piera Degli Esposti

Publié le par Mémoires de Guerre

Piera Degli Esposti, née le 12 mars 1938 à Bologne dans la région de l’Émilie-Romagne en Italie, est une actrice italienne jouant pour le théâtre, le cinéma et la télévision. 

Piera Degli Esposti

Carrière

Elle débute par le théâtre, jouant notamment au Teatro Stabile de L'Aquila sous les ordres des metteurs en scène Antonio Calenda, Aldo Trionfo et Giancarlo Cobelli. Elle apparaît pour la première fois à la télévision dans le téléfilm Il Conte di Montecristo d’Edmo Fenoglio en 1966. L’année suivante, elle joue ses premiers rôles au cinéma dans Trio de Gianfranco Mingozzi et Fantômes à l'italienne de Renato Castellani. Elle obtient un petit rôle dans Médée de Pier Paolo Pasolini.

Au cours d’une période allant des années 1970 aux années 2000, elle joue principalement pour le théâtre, apparaissant ponctuellement au cinéma et à la télévision, dans de nombreux seconds rôles conjugués à des prestations de premier plan (comme dans Ma mère... mon amour ou elle joue le rôle d’un mère anéantie par un chagrin d’amour). L'Histoire de Piera, film italien réalisé par Marco Ferreri en 1984, est basé sur son autobiographie. C’est l’actrice française Isabelle Huppert qui joue le rôle de Piera.

À partir des années 2000, elle se fait plus présente au cinéma ou elle joue dans plusieurs films italiens, principalement là encore dans des rôles secondaires. Elle remporte néanmoins plusieurs prix récompensant la qualité et la versatilité de son jeu. En 2013, le réalisateur Peter Marcias réalise un documentaire intitulé Tutte le storie di Piera en son honneur. 

Filmographie

  • 1967 : Fantômes à l'italienne (Questi fantasmi) de Renato Castellani
  • 1967 : Trio de Gianfranco Mingozzi
  • 1969 : Médée de Pier Paolo Pasolini
  • 1969 : Sous le signe du scorpion ( Soto il segno dello scorpione) des Frères Taviani (1969)
  • 1973 : Les Grands Patrons (Bisturi, la mafia bianca) de Luigi Zampa
  • 1981 : Rêves d'Or de Nanni Moretti
  • 1981 : Scherzo del destino in agguato dietro l'angolo come un brigante da strada de Lina Wertmüller
  • 1986 : Le Mal d'aimer (La coda del diavolo) de Giorgio Treves
  • 1986 : Don Bosco de Leandro Castellani
  • 1988 : Ma mère... mon amour (L'Appassionata) de Gianfranco Mingozzi
  • 1996 : Metalmeccanico e parrucchiera in un turbine di sesso e di politica de Lina Wertmüller
  • 2002 : Le Sourire de ma mère (L'ora di religione: Il sorriso di mia madre) de Marco Bellocchio
  • 2003 : Il vestito da sposa de Fiorella Infascelli
  • 2004 : Corpo immagine de Marco S. Puccioni
  • 2005 : Lettere dalla Sicilia de Manuel Gilberti
  • 2006 : L’inconnue (La sconosciuta) de Giuseppe Tornatore
  • 2006 : Tre donne morali de Marcello Garofalo
  • 2008 : L'uomo che ama de Maria Sole Tognazzi
  • 2008 : Il divo de Paolo Sorrentino
  • 2009 : Giulia non esce la sera de Giuseppe Piccioni
  • 2009 : L'Anniversaire de David (Il compleanno) de Marco Filiberti
  • 2009 : Genitori & figli - Agitare bene prima dell'uso de Giovanni Veronesi
  • 2011 : I baci mai dati de Roberta Torre
  • 2011 : I bambini della sua vita de Peter Marcias
  • 2013 : Benvenuto Presidente! de Riccardo Milani
  • 2016 : Assolo  de Laura Morante

Télévision

  • 1966 : Il Conte di Montecristo  d’Edmo Fenoglio.

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article