Base sous-marine de Bordeaux

Publié le par Roger Cousin

Base sous marine de BordeauxLa base sous-marine de Bordeaux est l'une des cinq bases pour sous-marins construite sur la façade Atlantique au cours de la Seconde Guerre mondiale à Bordeaux par l'Allemagne nazie qui occupait la France. Construite entre 1941 et 1943 par les ouvriers du Génie de l’Armée italienne.

Son nom de code : 'Betasom' : bêta pour la lettre grecque initiale de Bordeaux, et 'som' pour sommergibili : 'sous-marins' en italien. La base dépendait des Forze subacquee italiane in Atlantico dirigées par le contre-amiral Parona, sous le commandement de la Marine italienne, mais les opérations sont sous le contrôle du Commandement allemand des sous-marins. Quarante-trois submersibles étaient affectés à Bordeaux. Plus de 3000 républicains espagnols, "les rouges" ont été contraints de travailler à la construction de cet imposant édifice. On considère que plus de 70 y sont morts, pour certains leurs corps n'ont pas été évacués et coulés dans le béton.

Les premièrs occupants de la base sous-marine de Bordeaux a éte les sous-marins italiens de la 11ème Gruppo del Fero Subacqueo Italiano en Antlantico en 1940, avant la réalisation des bunkers. Après la construction des bunkers, la base sous-marine devient en ocobre 1942 le port d'attache de la 12ème Unterseebootsflottille. Cet imposant vestige de la Seconde Guerre mondiale (qui a reçu de nombreux sous-marins allemands, italiens et japonais pendant le conflit), indestructible, a abrité ensuite un musée de la plaisance et c'est aujourd’hui un espace culturel très visité. Sur les 42 000 m² de cette imposante construction de béton, 12 000 m² environ sont aujourd'hui ouverts au public.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article