Blaisot Camille

Publié le par Mémoires de Guerre

Camille Blaisot, né le 19 janvier 1881 à Valognes et mort pour la France le 23 janvier 1945 à Dachau, est un homme politique français. 

Blaisot Camille

Carrière

Blaisot est avocat au Barreau de Caen, avant d'être engagé volontaire durant la Première Guerre mondiale, durant laquelle il est nommé lieutenant et obtient deux citations. Il est député du Calvados du 10 mai 1914 au 31 mai 1942, puis ministre de la Santé publique et des Sports du 27 janvier 1931 au 3 juin 1932 dans les gouvernements Pierre Laval (1), Pierre Laval (2), Pierre Laval (3) et André Tardieu (3), ainsi que sous-secrétaire d'État à la Présidence du Conseil du 7 juin 1935 au 24 janvier 1936 dans le gouvernement Pierre Laval (4). Il est vice-président de la Fédération républicaine, très proche de . Durant l'entre-deux-guerres, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1933 à titre militaire. Camille Blaisot est engagé dans le secteur des courses hippiques.

Arrestation et décès

Il est arrêté à Caen le 2 mars 1943, puis envoyé à Compiègne puis, le 18 juin, en Allemagne. Il est décédé à Dachau dans le Block 9, chambre 4 (tuberculeux). Le décès n'est signalé à l'administration du camp que le 24 janvier 1945. Il est inhumé à Valognes. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article