Brayard Florent

Publié le par Mémoires de Guerre

Florent Brayard, né le 13 septembre 1967, est un historien français spécialiste du nazisme, du génocide des juifs et du négationnisme. 

Brayard Florent

Carrière

Docteur en histoire de l'Institut d'études politiques de Paris (2002), Florent Brayard est affecté à l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP) puis détaché, à compter d'avril 2006, au Centre Marc-Bloch, à Berlin. Il est aujourd'hui chercheur au CNRS au Centre de recherches historiques. Après s'être intéressé à la question du négationnisme, en particulier à travers la figure du fondateur de ce mouvement Paul Rassinier, il s'est consacré à l'histoire des politiques de persécution et d'extermination des juifs. Dans Auschwitz, enquête sur un complot nazi, il soutient qu'un certain nombre de hauts responsables nazis ignoraient l’existence des camps de la mort et notamment que Goebbels pensa durant longtemps que les juifs déportés « à l'Est » étaient enfermés dans les camps dans l'attente d'une transplantation future.

Christian Ingrao, directeur de l'Institut d'histoire du temps présent, désigne cette thèse comme « minoritaire » et « inédite », mais fournissant « une base de discussion potentielle ». De son côté, Claude Lanzmann, le réalisateur du film Shoah, a lui aussi pris une position de neutralité, refusant de polémiquer autour des hypothèses de Florent Brayard, et rappelant que dans le domaine de l'histoire de la Shoah « tout se déduit de formulations générales » présentes dans les sources, ce qui paraît ouvrir la voie, rétrospectivement, à une multiplicité d'interprétations historiographiques qui doivent être débattues.

Publications

Ouvrages

  • Auschwitz, enquête sur un complot nazi, Paris, éditions du Seuil, coll. « L'Univers historique », 2012 (ISBN 978-2-02-106033-1)
  • La Solution finale de la question juive : la technique, le temps et les catégories de la décision, Paris, éditions Fayard, 2004 (ISBN 2-213-61363-X)
  • Comment l'idée vint à M. Rassinier : naissance du révisionnisme (préf. Pierre Vidal-Naquet), Paris, Fayard, coll. « Pour une histoire du XXe siècle », 1996, 464 p. (ISBN 2-213-59507-0,)

Direction d'ouvrages

  • Historiciser le mal, une édition critique de Mein Kampf, avec Andreas Wirsching, traduction d'Olivier Manonni, Fayard, 2021
  • Le Génocide des Juifs entre procès et histoire : 1943-2000, Bruxelles et Paris, éditions Complexe & IHTP-CNRS, coll. « Histoire du temps présent » 2001 (ISBN 978-2870278574)

Publié dans Historiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article