Douking Georges

Publié le par Mémoires de Guerre

Georges Douking ou Douking, de son vrai nom Georges Ladoubée, est un acteur, metteur en scène, décorateur et costumier français né le 6 août 1902 à Paris et mort le 20 octobre 1987 à Draveil.

Douking Georges
Douking Georges

Avec son épouse Janie Gayme, ils ont fait partie des troupes de Léon Chancerel et Gaston Baty. Il succède à Gaston Baty à la direction de la Comédie de Provence à Aix-en-Provence de 1953 à décembre 1955 où il démissionne laissant la direction à René Lafforgue. C'est l'un des acteurs fétiches de Pierre Chenal.

Filmographie

Théâtre

Comédien

  • 1929 : Prise d'André Pascal et Albert Jean, mise en scène Albert Jean, Théâtre de l'Avenue
  • 1933 : Crime et Châtiment d'après Fiodor Dostoïevski, mise en scène Gaston Baty, Théâtre Montparnasse
  • 1943 : Cristobal de Charles Exbrayat, mise en scène Jean Darcante, Théâtre Montparnasse
  • 1946 : Huon de Bordeaux d'Alexandre Arnoux, mise en scène Georges Douking, Théâtre Pigalle
  • 1947 : Huon de Bordeaux d'Alexandre Arnoux, mise en scène Georges Douking, Centre dramatique de l'Est
  • 1950 : L'Affaire Fualdes de Denis Marion, mise en scène Georges Douking, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1953 : Huon de Bordeaux d'Alexandre Arnoux, mise en scène Georges Douking, Théâtre des Célestins
  • 1957 : Les Hommes du dimanche de Jean-Louis Roncoroni, mise en scène Georges Douking, Théâtre de la Michodière
  • 1957 : Faust de Goethe, mise en scène Gaston Baty, Théâtre Montparnasse
  • 1958 : Les Murs de Palata d'Henri Viard, mise en scène Georges Douking, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1961 : Spéciale Dernière de Ben Hecht et Mac Arthur, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre de la Renaissance

Metteur en scène

  • 1937 : À cheval sur la mer de John Millington Synge, Théâtre des Ambassadeurs
  • 1938 : La Cruche Cassée d'Heinrich von Kleist, Théâtre des Ambassadeurs
  • 1942 : Sodome et Gomorrhe de Jean Giraudoux, Théâtre Hébertot
  • 1946 : Huon de Bordeaux d'Alexandre Arnoux, Théâtre Pigalle
  • 1947 : Huon de Bordeaux d'Alexandre Arnoux, Centre dramatique de l'Est
  • 1947 : Messaline de Claude Vermorel, Théâtre Pigalle
  • 1947 : La Descente aux enfers de Madame Simone, Théâtre Pigalle
  • 1948 : Lucienne et le boucher de Marcel Aymé, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1949 : Le Légataire universel de Jean-François Regnard, Théâtre des Célestins
  • 1950 : L'Affaire Fualdes de Denis Marion, Théâtre du Vieux Colombier
  • 1951 : Halte au destin de Jacques Chabannes, Théâtre de la Potinière
  • 1951 : Vogue la galère de Marcel Aymé, Théâtre de la Madeleine
  • 1952 : Feu Monsieur de Marcy de Raymond Vincy et Max Régnier, Théâtre de la Porte Saint Martin
  • 1953 : Flamineo de Robert Merle, Théâtre des Célestins
  • 1954 : N'importe quoi pour elle de Steve Passeur, Théâtre Gramont
  • 1954 : Bajazet de Racine, Comédie de Provence
  • 1954 : Les Femmes savantes de Molière, Comédie de Provence
  • 1954 : Saül d'André Gide, Comédie de Provence
  • 1955 : Le Tombeau d'Achille d'André Roussin, Comédie de Provence
  • 1955 : Carré de sept de Charles Galtier, Théâtre Hébertot, Comédie de Provence
  • 1955 : Ainsi va le monde de William Congreve, Comédie de Provence
  • 1957 : La Nuit des Rois de William Shakespeare, Festival des Nuits de Bourgogne Beaune
  • 1957 : Les Hommes du dimanche de Jean-Louis Roncoroni, Théâtre de la Michodière
  • 1958 : Les Murs de Palata d'Henri Viard, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1965 : Le Plus Grand des hasards d'André Gillois et Max Régnier, Théâtre de la Porte Saint Martin

Télévision

  • 1967 : Le Golem (du roman de Gustav Meyrink), téléfilm de Jean Kerchbron : Zwarck
  • 1967 : Lagardère , feuilleton télévisé de Jean-Pierre Decourt
  • 1971 : Tang d'André Michel (feuilleton télévisé)
  • 1971 : L'Homme qui rit de Jean Kerchbron
  • 1973 : Joseph Balsamo, feuilleton télévisé d'André Hunebelle
  • 1975 : L'Homme sans visage de Georges Franju

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article