Faure Sébastien

Publié le par Roger Cousin

Faure Sébastien Sébastien Faure (né le 6 janvier 1858 à Saint-Étienne - mort le 14 juillet 1942 à Royan) était un anarchiste français. « Dreyfus est innocent », affiche pour une conférence animée par Sébastien Faure (1898). Sébastien Faure est né dans une famille traditionaliste et conservatrice. Son père, Auguste Faure, négociant en soieries, bourgeois nanti, catholique pratiquant, partisan de l'Empire, décoré de la Légion d'honneur, le destinait à la Compagnie de Jésus. Après avoir commencé ses études de séminariste, interrompues pour des raisons familiales, il devient libre-penseur. S'engageant en politique il adhère au Parti ouvrier français et se présente aux élections de 1885. Il abandonne ce dernier en devenant anarchiste en 1888.

En 1894, il devient le tuteur de Sidonie Vaillant après l’exécution de son père, Auguste Vaillant. Il est jugé six mois plus tard lors du Procès des trente dont il sort acquitté. En 1895, il fonde, avec Louise Michel, le journal Le Libertaire. Lors de l'affaire Dreyfus, il est l'un des leaders du combat dreyfusard. En 1904, il crée près de Rambouillet une école libertaire dénommée « La Ruche ». En 1914, il commence à diffuser des tracts pacifistes et antimilitaristes contre la guerre, appelant à la désertion parmi les troupes. Il arrête après avoir subi des pressions policières menaçant spécialement ses proches portant l'uniforme. En 1916, il lance le périodique Ce qu'il faut dire.

En 1918, il est emprisonné pour avoir organisé un meeting interdit. Il est l'auteur en 1934 de l'Encyclopédie anarchiste, composée de plus de 3000 pages, qu'il écrit avec divers militants anarchistes de l'époque. Il publie seulement trois des quatre tomes prévus. En 1936, il rejoint la colonne Durruti durant la guerre civile espagnole. Il oppose la méthode traditionnelle de la pédagogie, qu'il dit déductive, qui consiste à expliquer les concepts aux élèves qui doivent les assimiler, à une pédagogie inductive qu'on peut voir comme plus moderne, laquelle laisse l'étudiant faire le gros du travail par lui-même. « Qui cherche, fait l'effort. » Sébastien Faure adopte vers 1902 la théorie néo-malthusienne développée en France par le pédagogue libertaire Paul Robin. Il fait de nombreuses conférences anti-natalistes et néo-malthusiennes par la suite.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article