Front national des juristes

Publié le par Roger Cousin

Le Front national des juristes (FNJ), et, plus tard, Comité national des juristes, est un mouvement de résistance français. Ce mouvement, créé initialement par un groupe d'avocats chargés de la défense des communistes emprisonnés, avait pour but de « combattre la jurisprudence à tendance nazie » et contrôler la désignation des avocats commis d’office par le Régime de Vichy.

« Magistrats, avocats, officiers ministériels, un même espoir nous anime, celui de la Libération de la Patrie. […] certes, nous saurons quitter la toge pour les armes, le jour venu. Mais il faut préparer et hâter ce jour. Il faut préparer les lendemains de la victoire. Lorsqu’elle reprendra son rang parmi les Nations, la France présentera le visage dont notre amour et notre foi auront dessiné les traits. Ne nous résignons pas, en attendant des temps meilleurs, ne nous confinons pas dans une activité professionnelle diminuée […]. » — Extrait du premier tract du FNJ, octobre 1942.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article