Hoche Alfred

Publié le par Roger Cousin

Hoche AlfredAlfred Hoche est un psychiatre allemand promoteur de l'eugénisme qui a étudié à Berlin et Heidelberg jusqu'en 1890. Il s'est installé un temps à Strasbourg, en 1891 avant d'enseigner à l'Université de Fribourg-en-Brisgau où il était aussi directeur de l'hôpital psychiatrique. Il s'est distingué par une farouche opposition à la psychanalyse freudienne. Il a encore publié des poèmes sous le pseudonyme "Alfred Erich". Ses apports théoriques sont surtout centrés sur les classifications des maladies mentales.

En 1922, le juriste Karl Binding et Alfred Hoche publièrent un livre soutenant l'euthanasie intitulé « Die Freigabe der Vernichtung lebensunwerten Lebens. Ihr Maß und ihre Form., Von den Professoren Dr. jur. et. phil. Karl Binding (früher in Leipzig) und Dr. med. Alfred Hoche (in Freiburg), 1920 » (La libération de la destruction de la vie dénuée de valeur). Leur livre qualifiait les malades et les handicapés de fardeau à la fois pour eux-mêmes et pour la société. Les auteurs affirment que leur meurtre n'était pas une grande perte, dans la mesure où le coût pour maintenir ces individus inutiles était très élevé, et que l'état pouvait consacrer cet argent à des dépenses plus constructives. La solution proposée fut de tuer tous les handicapés physiques et mentaux.

Elle exigeait par conséquent la levée de tous les obstacles religieux et légaux3. Durant la période nazie, ces idées ont notamment été reprises par Alfred Ploetz qui promouvait le plan Aktion T4 qui proclamait que les personnes malades incurables et atteints de troubles psychiques, les handicapés mentaux et physiques, et les personnes âgées étaient tuées pour assurer la pureté raciale. Les enfants, les femmes et les personnes âgées étaient envoyés dans des chambres à gaz pour la simple raison qu'ils étaient d'une race différente, alors que des milliers d'innocents de la même race étaient massacrés pour leur faiblesse et leur impuissance. Quant à Hoche, il était marié à une femme juive, a dû quitter son poste de professeur à l'arrivée des nazis et s'est montré critique sur la politique de son pays.


Publié dans Scientifiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article