Le «docteur de la mort» au Chili ?

Publié le par CICAD

CICADpublié le 11/07/2008 at 22:14


Une mission du centre Simon Wiesenthal, arrivée lundi au Chili à la recherche du criminel nazi Aribert Heim surnommé «le médecin de la mort», a repéré une de ses filles dans le sud du pays et recueilli d'autres informations, a annoncé jeudi un des «chasseurs de nazis».

Heim AribertLa délégation a réussi à localiser à Puerto Montt (1000 km au sud de Santiago) la fille prénommée Waltraud du criminel nazi recherché, sans toutefois encore entrer directement en contact avec elle, a indiqué à l'AFP Sergio Widder, directeur du centre Simon Wiesenthal pour l'Amérique latine.

Arrivée mercredi à Puerto Montt, la mission dirigée par Efraim Zuroff, responsable du bureau israélien du Centre, a aussi recueilli des informations livrées par une dizaine de personnes, a précisé M. Widder.

Ces personnes sont venues voir la délégation «avec des données solides, crédibles, mais qu'il faut vérifier», a-t-il expliqué.

«Toute l'information que nous avons reçue indique que Heim pourrait être dans la région, dans un endroit entre Puerto Montt et Bariloche», en Argentine, a de son côté déclaré M. Zuroff jeudi à la presse à Puerto Montt.

«Nous croyons qu'il peut y avoir dans cette région quelqu'un qui a la clé pour arriver jusqu'à Heim», a ajouté M. Zuroff, rappelant qu'il y avait une prime de 315 000 euros (près de 500 000 dollars) pour la personne donnant la bonne piste.

Dans ce qu'ils ont appelé leur mission de la dernière chance, les «chasseurs de nazis» traquent depuis plusieurs mois toute trace de Heim qui serait aujourdhui âgé de 94 ans.

Sa fille Waltraud vit dans une région où il y a une très forte communauté d'origine allemande, tout comme dans la région argentine voisine de Bariloche.

La trace d'Aribert Heim a été perdue il y a 43 ans.

Il s'agit du criminel nazi le plus recherché après Alois Brunner qui est généralement considéré comme décédé à Damas (Syrie) il y a une dizaine d'années.

Autrichien, Heim exerçait comme médecin dans les camps de concentration de Sachsenhausen, Buchenwald et Mauthausen, où il a assassiné en 1941 des centaines de prisonniers en leur faisant des injection dans le coeur, entre autres traitements cruels.

En mars 1945, le criminel nazi a été détenu pendant deux ans et demi par les Américains, mais jamais jugé. Son nom a refait surface en 1962, et il a disparu quand la police allemande s'apprêtait à l'arrêter. Il est recherché par les polices allemande, autrichienne et espagnole ainsi que par le Centre Wiesenthal.

Publié dans Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article