Maximilien-Emmanuel en Bavière

Publié le par Mémoires de Guerre

Maximilien Emmanuel, duc en Bavière né le 7 décembre 1849 à Munich et mort le 12 juin 1893 à Feldafing, est le fils de Maximilien en Bavière et de Ludovica de Bavière. Il est le plus jeune des frères de l'impératrice Élisabeth d'Autriche, la célèbre Sissi. Il est surnommé Mapperl et fonde, en se mariant avec Amélie de Saxe-Cobourg-Gotha, la lignée dite de Biederstein, en référence à sa résidence, le château de Biederstein à Munich. 

Maximilien-Emmanuel en Bavière

Famille

Maximilien-Emmanuel est membre de la lignée ducale de la maison de Bavière. Né à Munich, le 7 décembre 1849, il est le dixième et dernier enfant de Maximilien en Bavière et de Ludovica de Bavière, mariés en 1828. Il a cinq sœurs, dont deux sont particulièrement célèbres : Élisabeth (1837-1898), connue sous le surnom de Sissi, impératrice d'Autriche en 1853 et Marie (1841-1925), devenue en 1859 reine des Deux-Siciles. Il a également quatre frères, dont deux survivent à l'enfance : Louis-Guillaume (1831-1920), marié morganatiquement, et Charles-Théodore (1839-1909), médecin ophtalmologue de renom, père d'Élisabeth, reine des Belges. 

Rôle militaire et politique

À l'instar des membres de sa famille, Maximilien-Emmanuel suit une formation militaire. En 1866, il participe, en qualité de uhlan impérial et royal autrichien, à la guerre austro-prussienne. Quatre ans plus tard, c'est dans les rangs prussiens qu'il combat contre la France lors de la guerre de 1870. Maximilien-Emmanuel est également membre de la première chambre (Reichsrat) du parlement bavarois, un mandat plutôt honorifique, dévolu aux membres masculins de la maison de Wittelsbach, mais qui confère à son détenteur un rang officiel lors de ses déplacements. 

Mariage

Maximilien-Emmanuel épouse, au château d'Ebenthal, le 20 septembre 1875, Amélie de Saxe-Cobourg-Gotha (23 octobre 1848 - 6 mai 1894), fille du prince Auguste de Saxe-Cobourg-Gotha et de Clémentine d'Orléans. Amélie est également petite-fille du roi des Français Louis-Philippe Ier et sœur du futur tsar Ferdinand Ier de Bulgarie. Amélie devait initialement se fiancer, en 1872, au prince Léopold de Bavière, mais l'impératrice d'Autriche (Sissi), sœur de Mapperl intervient et propose à Léopold sa propre fille, l'archiduchesse Gisèle. Léopold choisit ce second parti. Maximilien et Amélie peuvent donc s'unir. Le couple et ses enfants forment la lignée de Biederstein, en référence au château de Biederstein, dans le quartier de Schwabing, à Munich, où ils résident à partir de la fin de l'année 1876. 

Mort

Maximilien-Emmanuel en Bavière meurt, à l'âge de 43 ans, le 12 juin 1893 dans la station de cure bavaroise de Feldafing, des suites d'hémorragies digestives. Il est inhumé le 15 juin suivant en l'église Saint-Quirin de Tegernsee. Ce fut une des plus belles histoires d'amour du gotha. Amélie ne lui survit que quelques mois. 

Postérité : la lignée de Biederstein

De cette union naissent trois fils, dont aucun n'aura d'enfants :

  • Siegfried August, duc en Bavière (né à Bamberg le 10 juillet 1876 et mort à Munich le 12 mars 1952), célibataire et sans descendance ;
  • Christoph, duc en Bavière, (né au château de Biederstein, à Munich, le 22 avril 1879 et mort dans la même ville le 10 juillet 1963), il épouse Anna Sibig (18 juillet 1874 - 1er janvier 1958), sans descendance ;
  • Luitpold-Emanuel, duc en Bavière (né au château de Biederstein, à Munich, le 30 juin 1890 et mort à Wildbad Kreuth le 16 janvier 1973), célibataire et sans descendance.

Distinctions

  • Chevalier de l'ordre de Saint-Hubert (Bavière) ;
  • Commandeur de l'ordre de Saint-Georges (Bavière) ;
  • Grand-croix de l'ordre d'Henri le Lion (duché de Brunswick) ;
  • Crown Croix du Mérite militaire (Mecklembourg-Schwerin) de seconde classe ;
  • 1041e Chevalier de l'ordre de la Toison d'or d'Autriche (1875) ;
  • Chevalier de l'ordre de l'Aigle noir (Royaume de Prusse) (11 septembre 1872) ;
  • Croix de fer de seconde classe (Royaume de Prusse) (1870) ;
  • Grand-croix de l'ordre de la Maison ernestine de Saxe (duché de Saxe-Cobourg et Gotha) (1875).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article