Rasp Siegfried

Publié le par Roger Cousin

Rasp Siegfried Siegfried Rasp (10 janvier 1898 à Munich - 2 février 1968 à Garmisch-Partenkirchen) était un General der Infanterie (général d'infanterie) allemand durant la Seconde Guerre mondiale. Né à Munich, en Bavière, Rasp devient aspirant le 6 septembre 1915, durant la Première Guerre mondiale, avant d'être promu lieutenant le 24 juin 1916 au sein du 1er régiment d'infanterie bavarois. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est nommé Oberst (colonel) en juin 1941, Generalmajor (général de brigade) en novembre 1943, Generalleutnant (général de division) en avril 1944 et General der Infanterie (général d'armée) en décembre de la même année.

Durant sa carrière, Rasp a commandé les unités suivantes : 3. Gebirgsjäger-Division (3e division de chasseurs alpins) à partir du 26 août 1943, 335. Infanterie-Division (335e division d'infanterie) à partir du 10 septembre 1943, 78. Sturm-Division (78e division d'assaut) à partir du 12 juillet 1944, 19. Armee (19e armée) à partir du 15 décembre 1944, Korps Ems (corps Ems) à partir du 2 avril 1945

Un aspect innhabituel de sa carrière est le fait qu'il passa du grade de Generalleutnant (général de division) directement au grade de General der Infanterie (général d'armée), sans passer par le grade de général de corps d'armée. Rasp est capturé à la fin de la guerre et passe trois ans dans un camp de prisonniers de guerre britannique, à Münster, dans le nord de l'Allemagne. Il décéde en 1968 à Garmisch-Partenkirchen. Croix de chevalier de la Croix de fer avec Feuilles de chêne et Glaives, Croix de chevalier le 14 avril 1944 en tant que Generalmajor et commandant du 335.Infanterie-Division.


Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article