Sipo-SD de Cannes

Publié le par Mémoires de Guerre

Après la capitulation de l'Italie le siège de l'antenne du SD de Cannes s'installa à l'hôtel Montfleury, et Blass Karl, policier de métier, qui fut arrêté, en prit la direction jusqu'en fin novembre 1943. Durant cette période il put donner libre cours à sa brutalité excessive et diriger et ordonner de nombreuses arrestations qui pour la plupart, s'aggravèrent de déportations.

Sipo-SD de Cannes

Historique

Le 3 septembre 1943, les Italiens signent l'armistice avec les alliés. Il est rendu public le 8 septembre. La 4e armée stationnée dans le sud-est de la France se replie dans la panique pour ne pas être faite prisonnière par l'armée allemande qui vient occuper la zone italienne. Les Allemands prennent le contrôle de l'ancienne zone d'occupation italienne dans les Alpes-Maritimes et s'installent donc aussi à Cannes (Alpes-Maritimes). La Gestapo choisit la villa Montfleury, située 42 boulevard Montfleury, comme siège. Dans les caves du sous-sol sont aménagées quatre cellules. Chaque cellule est fermée par une grille. Le couloir qui permet d'accéder aux cellules est fermé par une barrière métallique.

De nombreux résistants, juifs et réfractaires y ont été enfermés et pour beaucoup torturés. En juin 1944, une nouvelle équipe de la Gestapo s'installe à la villa Montfleury. Le chef est le capitaine Hans Josef Moser, accompagné parfois par sa maîtresse, la danseuse italienne Hélène Monti. Il est accompagné de deux officiers adjoints. Le lieutenant Willy Bauer, ancien garçon brasseur qui est accompagné par sa maîtresse Lucienne d'Amore, épouse Poggi, surnommée Lily.

Il y a également le lieutenant Richard Held, surnommé lieutenant Richard, Français mosellan condamné trois fois pour vol. Il est l'interprète à la petite moustache et aux lunettes rondes. Il est accompagné par sa maîtresse Berthe Blanchet, épouse Jaubert, une Française domiciliée avenue des Palmiers. À ces trois officiers et leurs maîtresses s'ajoutent August Wierges (intendant), son épouse Adèle, domiciliée à Monte-Carlo (Monaco); et le Bavarois Bilhartz, bon joueur de piano. Le chauffeur Barthélémy est à leur service ainsi que deux domestiques françaises : Marie-Louise et Madeleine.

Villa Montfleury à Cannes

Villa Montfleury à Cannes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article