Sipo-SD de Draguignan

Publié le par Mémoires de Guerre

L'antenne du SD de Draguignan eut successivement à sa tête les dénommés Moser, jusqu'à octobre 1943 et Kober jusqu'à la libération. 

Sipo-SD de Draguignan

Les membres furent Holtz (Haupscharfuhrer-adjudant), Christofersen (Scharfuhrer, sergent), Hober (Unterscharfuhrer, Caporal chef), Gille (rottenfuhrer), Von Tzerbrikon interprète, et Hugo Brunning déserteur de la Wehrmacht et indicateur. Ont été arrêté Holtz, Christofersen, Hober, Gille.

Pendant la période qui s'étend de septembre 1943 à la libération, le SD de Draguignan a procédé à l'arrestation, à la séquestration et à la déportation de nombreuses personnes ; certaines furent maltraitées ; d'autres envoyées dans des camps de déportation, y décédèrent ou disparurent.

Le SD de Draguignan procéda à l'arrestation systématique des Israélites : presque tous fures envoyés à Marseille, de là au camp de Drancy, et dirigé ensuite sur des camps de déportation en Allemagne, tels que Dachau et Auschwitz. Ces arrestations furent l'œuvre de Holtz et, surtout de Christofersen et Kober.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article