Uriburu Alberto Ezcurra

Publié le par Mémoires de Guerre

Alberto Ignacio Ezcurra Uriburu (né le 30 juin 1937 à Buenos Aires - mort le 26 mai 1993) était un prêtre et militant néofasciste argentin. 

Uriburu Alberto Ezcurra

Parcours

Alberto Ezcurra Uriburu étudie au collège catholique Champagnat, et devient rapidement anti-péroniste au moment du conflit du général Perón avec l'Église. Fondateur et dirigeant du Mouvement nationaliste Tacuara, anticommuniste, antisémite, catholique et fascisant, il reste à l'extrême-droite, contrairement à bon nombre de militants Tacuara qui évoluent vers le péronisme voire le trotskysme. 

Fin 1964, il devient prêtre et laisse les rênes de l'organisation Tacuara à Guillermo Patricio Kelly. Ezcurra Uriburu travaille ensuite pour les services secrets argentins, puis pour la Triple A de José Lopez Rega, et enfin pour le Batallón 601 de Inteligencia de l'armée, qui participe à l'Opération Charly en Amérique centrale. Alberto Ezcurra Uriburu disait de la démocratie: « C'est une grosse dame, mal habillée, avec un accent étranger. »

En 1988, il devient dirigeant de l'« Ordre » de María del Rosario de San Nicolás, auquel participent nombre d'anciens militants de l'Organización Única del Trasvasamiento Generacional (péroniste) ainsi que Rodolfo Galimberti, ex-Montonero, et Jorge Raddice, un ancien bourreau de la Escuela de Mecánica de la Armada (ESMA). Il est mort du cancer le 26 mai 1993. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article