Vaernet Karl

Publié le par Roger Cousin

Karl Vaernet

Karl Vaernet

En 1923 il est docteur de médeçine, en même temps que Fritz Clausen qui sera le responsable du parti nazi au Danemark. Il se spécialise en endicronologie et se passionne particulièrement dans l’étude de l’homosexualité. De 32 à 34 il se rend dans diverses universités allemandes pour étudier les ultrasons.

En 1941 il est un médeçin très populaire au Danemark, mais son amitié avec Clausen lui nuit énormément. En 1942, il « saute le pas» : il commence a expérimenter sur un patient homosexuel des essais de testostérone. Un succès d’après lui… Il se met en contact avec Himmler, qui se dit intéressé par se travaux sur la « guérison des homosexuels »…

Le 15 novembre 1943, Vaernet signe un contrat de 15 ans avec la « Deutsche Heilmittel Gmbh », propriété de la SS. Il réalise se expériences sur environ 40 homosexuels, « détenus irrécupérables » de Buchenwald et de Neuengamme. Il utilise les déportés homosexuels pour tester ses théories sur l'inversion de polarité hormonale. 

Il greffe sur les détenus des glandes synthétiques de son invention, dans le but de les ramener à la normalité. Pris par les Anglais, il réussit à s’échapper en 1947 en Amérique du Sud ; Il travaille au Ministère de la Santé en Argentine en tant qu’endocrinologue. Il meurt le 25 novembre 1965.

Publié dans Médecins SS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article