Polack Emmanuelle

Publié le par Mémoires de Guerre

Emmanuelle Polack, née à Saint-Germain-en-Laye, est une historienne française de l'art, spécialiste de l'art sous l'Occupation et notamment de la Spoliation d'œuvres d'art par le régime nazi. Elle est responsable des archives du Musée des monuments français au sein de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine et chercheuse associée à l'Institut national d'histoire de l'art. Elle a fait ses études universitaires à Paris et Montréal. 

Polack Emmanuelle
Polack Emmanuelle

Parcours

Emmanuelle Polack est l'une des spécialistes du pillage des collections d’œuvres d'art en France durant la Seconde Guerre mondiale et a étudié en particulier le travail d'inventaire de Rose Valland pendant les années 1940-1945 au Musée du Jeu de Paume. Elle a fait partie de l'équipe qui a recherché l'origine des œuvres retrouvées chez Cornelius Gurlitt, un marchand d'art proche des nazis.

Son travail le plus important concerne l'étude des activités de l'Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (E.R.R.), organisation culturelle du parti nazi dirigée par le ministre du Reich Alfred Rosenberg, sous l'autorité personnelle d'Adolf Hitler. En 2017, elle soutient une thèse de doctorat sous la direction de Philippe Dagen. 

Publications

  • Emmanuelle Polack, Le marché de l'art sous l'Occupation: 1940-1944, Tallandier, 2019, 304 p.
  • Rose Valland : Capitaine beaux-arts de Catel, Emmanuelle Polack et Claire Bouilhac, Éditions Dupuis, 2009
  • Rose Valland, l'espionne du musée du Jeu de Paume d'Emmanuelle Polack et Emmanuel Cerisier, Gulf Stream Éditeur, 2009
  • Les carnets de Rose Valland : Le pillage des collections privées d'œuvres d'art en France durant la Seconde Guerre Mondiale d'Emmanuelle Polack et Philippe Dagen, Fage Éditions, 2011
  • Les fresques de l'église Saint-Martin de Vic, Lancosme Éditeur, 2012
  • Le peintre, la danseuse, le nazi, L'Histoire, no 386, 2013

Publié dans Historiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article