Ayres Agnes

Publié le par Mémoires de Guerre

Agnes Ayres est une actrice américaine née le 4 avril 1898 à Carbondale, Illinois, et morte le 25 décembre 1940 à Los Angeles.

Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes
Ayres Agnes

Jeunesse

Fille de Solon et Emma Henkel, Agnes Ayres naît Agnes Eyre Henkel le 4 avril 1898, à Carbondale, petite ville du comté de Jackson, dans le sud de l’Illinois. Elle a un frère aîné nommé Solon William Henkel né en 1888. La jeune fille aurait pu vivre tranquille et sans histoires mais elle est remarquée par les directeurs des studios Essanay alors qu’elle est figurante pour une scène de foule dans un film dont la vedette est Francis X. Bushman. Elle est aussitôt engagée pour jouer le rôle d’une secrétaire dans «Charlot débute» auprès de Charles Chaplin. Elle a tout juste seize ans et maman Henkel veille aux intérêts de sa jolie progéniture!

Carrière

Accompagnée de sa mère, la belle débutante part s’installer à New York, car c’est maintenant décidé, elle sera actrice de cinéma. Sa fraîcheur et sa beauté lui valent de signer très vite un contrat de trois ans avec la Vitagraph. Pour cette compagnie de Brooklyn, sous le nom de Agnes Eyre qui va rapidement se transformer en Agnes Ayres, elle d’enchaîne les rôles plus ou moins importants, jusqu’à la fin de 1919, dans une quarantaine de petites productions qui ont pour vedette Edward Earle. Libérée de tous contrats, elle travaille pour différentes compagnies avant que le fondateur de la Paramount, Jesse Lasky, tombe amoureux d’elle et décide d’en faire une vedette de premier plan. À cette époque, elle est mariée avec Frank P. Schuker, un capitaine de l’Armée qu’elle a épousé pendant la Première Guerre Mondiale, sa romance avec Lasky la conduit au divorce en 1921.

En 1920, Agnes Ayres est en tête de distribution dans «Held by the enemy» un drame réalisé par Donald Crisp qui a pour toile de fond la Guerre de Sécession. Jesse Lasky l’impose à Cecil B. DeMille pour être la vedette du «Fruit défendu». L’année suivante, elle retrouve le réalisateur pour «Le cœur nous trompe» où elle partage l’affiche avec Wallace Reid et Gloria Swanson. Toujours en 1921, elle connaît la célébrité internationale quand elle interprète Lady Diana Mayo, une riche héritière anglaise, face à Rudolph Valentino dans «Le sheik». Elle est alors une des reines d’Hollywood, à une place qu’elle croit naïvement indétrônable. Son nom est associé à ceux de Conrad Nagel, Richard Dix, Rod La Rocque, Antonio Moreno ou Warner Baxter en tête de générique. Mais, en 1923, sa carrière commence à décliner suite à sa rupture avec Jesse Lasky. Elle épouse alors un diplomate mexicain Manuel S. Reachi en 1924. Le couple a eu une fille avant de divorcer en 1927. Elle reprend son rôle de Lady Mayo dans «Le fils du sheik» (1926), mais ce n’est plus elle que le public se déplace en masse, c’est pour le Latin Lover qui vient juste de mourir terrassé par une péritonite. Elle disparaît peu à peu des écrans.

En 1929, Agnes Ayres perd sa fortune et ses biens immobiliers dans le crash de 1929. Elle a encore un rôle majeur auprès de Jack Holt dans «L’affaire Donovan» (1929) de Frank Capra. Puis sans proposition, elle part en tournée avec une troupe de théâtre pour gagner sa vie. En 1936, elle tente son retour au cinéma, mais on ne lui propose que des figurations. Après un dernier court-métrage en 1937, elle se retire définitivement. Dépressive, elle perd la garde de sa fille et est hospitalisée de longs mois dans un sanatorium. Elle est morte prématurément à l’âge de 42 ans à son domicile de Los Angeles, des suites d’une hémorragie cérébrale le jour de Noël 1940. Elle est enterrée dans le cimetière Hollywood Forever. 

Filmographie

  • 1917 : The Bottom of the Well : Alice Buckingham
  • 1917 : A Family Flivver
  • 1917 : Paging Page Two
  • 1917 : He Had to Camouflage
  • 1917 : His Wife Got All the Credit
  • 1917 : His Wife's Hero
  • 1918 : A Little Ouija Work
  • 1918 : Seeking an Oversoul
  • 1918 : A Four Cornered Triangle
  • 1918 : Their Anniversary Feast
  • 1918 : Coals for the Fire
  • 1918 : Sweets to the Sour
  • 1918 : Their Godson
  • 1918 : The Rubaiyat of a Scotch Highball
  • 1918 : Surprising Husband
  • 1918 : Tobin's Palm
  • 1918 : A Ramble in Aphasia
  • 1918 : The Purple Dress : Maida
  • 1918 : The Enchanted Profile : Ida Bates
  • 1918 : Sisters of the Golden Circle : Mrs. James Williams
  • 1918 : The Girl and the Graft
  • 1918 : One Thousand Dollars : Margarett Hayden
  • 1918 : Mammon and the Archer
  • 1918 : Springtime à la Carte
  • 1918 : A Bird of Bagdad
  • 1918 : Transients in Arcadia
  • 1919 : The Girl Problem : Helen Reeves
  • 1919 : Shocks of Doom
  • 1919 : A Stitch in Time : Lela Trevor
  • 1919 : The Guardian of the Accolade
  • 1919 : The Buried Treasure
  • 1919 : In Honor's Web : Irene Carson
  • 1919 : The Gamblers : Isabel merson
  • 1919 : Sacred Silence : Madge Summers
  • 1919 : The Ghost of a Chance
  • 1920 : Une Salomé moderne : Helen Torrence
  • 1920 : The Inner Voice : Barbara
  • 1920 : Go and Get It : Helen Allen
  • 1920 : Held by the Enemy : Rachel Hayne
  • 1920 : The Furnace : Folly Vallance
  • 1921 : Le Fruit défendu : Mary Maddock
  • 1921 : The Love Special : Laura Gage
  • 1921 : Too Much Speed : Virginia MacMurran
  • 1921 : Cappy Ricks : Florrie Ricks
  • 1921 : Le Cœur nous trompe : Annie Elliott
  • 1921 : Le Cheik (The Sheik) : Lady Diana Mayo
  • 1922 : The Lane That Had No Turning : Madelinette
  • 1922 : Bought and Paid For : Virginia Blaine
  • 1922 : The Ordeal : Sybil Bruce
  • 1922 : Borderland : Esprit / Dora Becket / Edith Wayne
  • 1922 : L'Accordeur : Violet Pinney
  • 1922 : A Daughter of Luxury : Mary Fenton
  • 1923 : The Heart Raider : Muriel Gray
  • 1923 : Racing Hearts : Virginia Kent
  • 1923 : The Marriage Maker : Alexandra Vancy
  • 1923 : Les Dix commandements : The Outcast
  • 1923 : Don't Call It Love : Alice Meldrum
  • 1924 : When a Girl Loves : Sasha Boroff
  • 1924 : Bluff : Betty Hallowell
  • 1924 : The Guilty One : Irene Short
  • 1924 : Detained
  • 1924 : The Story Without a Name : Mary Walsworth
  • 1924 : Worldly Goods : Eleanor Lawson
  • 1925 : Tomorrow's Love : Judith Stanley
  • 1925 : Her Market Value : Nancy Dumont
  • 1925 : The Awful Truth : Lucy Satterlee
  • 1925 : Morals for Men : Bessie Hayes
  • 1926 : Le Fils du Cheik (The Son of the Sheik) : Diana, la femme du Cheik
  • 1927 : Eve's Love Letters : The wife
  • 1928 : The Lady of Victories : Josephine
  • 1928 : Into the Night : Billie Mardon
  • 1929 : Broken Hearted
  • 1929 : Bye, Bye, Buddy : Glad O'Brien
  • 1929 : The Donovan Affair : Lydia Rankin
  • 1937 : Morning Judge : Mrs. Kennedy

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article