Platzeck Matthias

Publié le par Roger Cousin

Platzeck Matthias Matthias Platzeck, né à Potsdam le 29 décembre 1953, est un homme politique allemand, membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD). Comptant parmi les chefs de file de l'Alliance 90 en République démocratique allemande (RDA), il est nommé ministre de l'Environnement du Brandebourg dans la coalition en feu tricolore de Manfred Stolpe en 1990. Quatre ans plus tard, il est maintenu à son poste dans un gouvernement de majorité absolue du SPD, parti qu'il rejoint en 1995. Il renonce à son portefeuille en 1998 pour devenir maire de Potsdam, puis est investi en 2002 ministre-président du Brandebourg à la tête d'une grande coalition qu'il reconduit suite aux régionales de 2004.

Il prend la direction du SPD en 2005, mais ses ennuis de santé le contraignent à abandonner cinq mois plus tard. Depuis 2009, il est à la tête d'une coalition rouge-rouge. Il obtient son Abitur en 1972, il effectue pendant deux ans son service militaire dans la Nationale Volksarmee de la République démocratique allemande (RDA). En 1974, il intègre l'Université technique d'Ilmenau afin d'y étudier le génie cybernétique biomédical, et en ressort diplômé cinq ans plus tard. Il est tout d'abord employé comme chercheur à l'Institut pour la santé aérienne de Karl-Marx-Stadt, puis il est nommé directeur des affaires économiques et de la technologie de l'hôpital de Bad Freienwalde en 1980. Deux ans plus tard, il entre au service de santé environnementale de l'inspection de l'hygiène à Potsdam. Il renonce à son emploi en 1990.

Il fut tout d'abord chef des organisations écologistes en République démocratique allemande (RDA). Ayant quitté Les Verts, il adhère au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) le 6 juin 1995. Il devient président du SPD dans le Brandebourg le 8 juillet 2000. Le 15 novembre 2005, Matthias Platzeck est élu président fédéral du parti par 99,4% des voix. Il renonce à cette charge le 10 avril suivant suite à d'importants problèmes de santé. Lors de la formation du cabinet d'Hans Modrow le 5 février 1990 en Allemagne de l'Est, il est nommé ministre sans portefeuille. Aux premières élections libres de République démocratique allemande (RDA), qui se tiennent en mars suivant, il entre à la Chambre du peuple comme député indépendant élu sur la liste de l'Alliance 90 (B90). Il devient peu après coordinateur du groupe de la B90. Suite à la réunification allemande, opérée le 3 octobre 1990, il fait partie des 144 députés d'Allemagne de l'Est à entrer au Bundestag comme représentants des nouveaux territoires, en attendant la tenue d'élections générales

Le 14 octobre, soit peu après la réunification allemande, il est élu au Landtag du Brandebourg. Le 1er novembre suivant, Matthias Platzeck est désigné au poste de ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et de l'Aménagement du territoire dans la coalition en feu tricolore de Manfred Stolpe. Il est réélu député le 11 septembre 1994, puis reconduit à son poste gouvernemental le 11 octobre. Il remporte les élections municipales à Potsdam le 27 septembre 1998 avec 63,5% des voix, et en est élu maire le 4 novembre. La veille, il avait renoncé à son portefeuille ministériel.

Suite à la démission de Manfred Stolpe le 26 juin 2002, du fait d'une crise au sein de la « grande coalition » alors au pouvoir, Matthias Platzeck est élu ministre-président du Brandebourg le même jour par le Landtag. Le 19 septembre 2004, le SPD remporte les régionales avec 33 sièges au Landtag. Réélu député régional lors de ce scrutin, il reconduit la grande coalition et est réélu à son poste le 13 octobre. Le 1er novembre suivant, il prend, pour un an, la présidence tournante du Bundesrat. Arrivé en tête des élections régionales du 27 septembre 2009, il rompt sa coalition avec la CDU et choisit de s'allier avec Die Linke dans une coalition rouge-rouge comptant 57 sièges sur 88. Il est investi pour un troisième mandat le 6 novembre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article