Robison Arthur

Publié le par Roger Cousin

Robison Arthur Arthur Robison est un réalisateur allemand né le 25 juin 1883 à Chicago (Illinois) et décédé le 20 octobre 1935 à Berlin. Élevé en Allemagne, il fait des études de médecine et fait du théâtre à l'occasion d'un séjour en Suisse. Revenu en Allemagne, il écrit des scénarios pour Galeen ou Bose. Il signe en 1923 son chef-d'ouvre, Le Montreur d'Ombres, un film fantasmagorique où des ombres prennent des figures humaines, mariant du même coup l'expressionnisme et le Kammerspiel.

Mais Robison ne retrouvera jamais l'inspiration de ce film exceptionnel. Il tourne une adaptation ratée de Manon Lescaut, des comédies lourdes en France puis aux États-Unis des versions allemandes (Le Procès de Mary Dugan) et une première adaptation du Mouchard de O'Flaherty. Sa carrière s'achève avec une version de L'Étudiant de Prague loin du classique de Galeen. Robison aura été le cinéaste d'un seul grand film. Arthur Robison est décédé à Berlin, le 20 octobre 1935.

Filmographie

  • 1916 : Nuit d'horreur (Nächte des Grauens)
  • 1923 : Zwischen Abend und Morgen
  • 1923 : Le Montreur d'ombres (Schatten - Eine nächtliche Halluzination)
  • 1925 : Pietro der Korsar
  • 1926 : Manon Lescaut (d'après le roman de l'Abbé Prévost)
  • 1927 : Der Letzte Walzer
  • 1928 : Die Todesschleife
  • 1929 : The Informer
  • 1930 : Soyons gais
  • 1931 : Quand on est belle
  • 1931 : Le Père célibataire
  • 1931 : Jenny Lind (sur la cantatrice suédoise Jenny Lind)
  • 1931 : Mordprozeß Mary Dugan
  • 1933 : Jungen Dessauers große Liebe, Des
  • 1934 : Le Secret des Woronzeff
  • 1934 : Fürst Woronzeff
  • 1935 : Les Époux célibataires
  • 1935 : Mach' mich glücklich
  • 1935 : L'Étudiant de Prague (Der Student von Prag)


Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article