Sablon Germaine

Publié le par Mémoires de Guerre

Germaine Berthe Sablon, née le 19 juillet 1899 au Perreux-sur-Marne et morte le 17 avril 1985 à Saint-Raphaël, est une chanteuse et une actrice française, et une résistante durant la seconde guerre mondiale

Sablon Germaine
Sablon Germaine

Carrière

Fille de Charles Sablon (compositeur né en 1871), sœur d'André Sablon (compositeur), de Jean Sablon (chanteur) et de Marcel Sablon, directeur des Ballets de Monte-Carlo, Germaine Sablon commence une carrière de chanteuse d'opérettes en 1915. À partir de 1919, elle joue dans des films muets. Elle interrompt sa carrière dans les années 1920 pour mettre au monde deux fils. Dès 1932, elle commence à enregistrer ses chansons. Parallèlement, sa carrière d'actrice subit un tournant considérable avec l'avènement du parlant.

Seconde Guerre Mondiale

En 1940, elle quitte Paris pour Saint-Raphaël. Elle héberge alors Joseph Kessel (avec qui elle aura une longue relation) et Maurice Druon, neveu de celui-ci. Avec André Girard et André Gillois, elle lutte contre l'occupant. En 1941 -1942 elle se produit en Suisse où elle enregistre un disque, puis en novembre 1942 elle quitte la France via l'Espagne et le Portugal pour rejoindre l'Angleterre où elle arrive en février 1943. Le 30 mai 1943, elle chante pour la première fois Le Chant des partisans et l'enregistre pour le film de propagande Three Songs about Resistance (d'Alberto Cavalcanti).

Engagée dans la France libre, elle poursuit la guerre en tant qu'infirmière dans l'ambulance Hadfield-Spears et suit la 1re division française libre en Italie et en France. De 1945 à 1955, elle enregistre une trentaine de chansons. Mariée deux fois, en 1918 à Maurice Bloch, puis en 1921 à Charles Legrand, elle fut pendant de longues années la compagne de l'écrivain Joseph Kessel. Germaine Sablon est chevalier de la Légion d'honneur, et titulaire de la croix de guerre 1939-1945 et de la médaille de la Résistance française. 

Filmographie

  • 1920 : La Double Existence du docteur Morart de Jacques Grétillat : Yvonne Saurel
  • 1920 : Au-delà des lois humaines de Gaston Roudès et Marcel Dumont : Lise Duclary
  • 1920 : L'Envol de Pierre Hot (court métrage)
  • 1920 : Le Mont maudit de Paul Garbagni (court métrage) : Pearl Benton
  • 1921 : Sans fortune de Geo Kessler
  • 1931 : Un coup de téléphone de Georges Lacombe : Manette
  • 1931 : Tante Aurélie de Henri Diamant-Berger (court métrage)
  • 1932 : Le Truc du Brésilien de Alberto Cavalcanti
  • 1932 : Chassé-croisé de Maurice Diamant-Berger (court métrage)
  • 1932 : Plaisirs défendus de Alberto Cavalcanti (court métrage)
  • 1934 : Paris-Deauville de Jean Delannoy : Paulette de Sempé
  • 1934 : Sidonie Panache de Henry Wulschleger : Séraphine
  • 1934 : Surprise partie de Marc Didier (court métrage)
  • 1936 : La Vie parisienne de Robert Siodmak : la chanteuse
  • 1936 : La Rose effeuillée de Georges Pallu
  • 1936 : La Terre qui meurt, de Jean Vallée : Félicité
  • 1937 : Au soleil de Marseille de Pierre-Jean Ducis : Ginette
  • 1937 : Si tu reviens de Jacques Daniel-Norman : Irène Delly
  • 1941 : Sixième étage de Maurice Cloche : la dame en gris
  • 1943 : Pourquoi nous combattons
  • 1955 : La Foire aux femmes de Jean Stelli : Mme Goudart

Discographie

  • Vous ne savez pas (duo avec Jean Sablon)
  • Mon légionnaire
  • Mon homme
  • La petite île
  • Partance
  • Le Chant des partisans
  • Paris est à nous
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article