Bernard Tissier de Mallerais

Publié le par Mémoires de Guerre

Bernard Tissier de Mallerais, né le 14 septembre 1945 à Sallanches (Haute-Savoie), est un théologien et prélat catholique traditionaliste français. Appartenant à la mouvance intégriste, il est membre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X ; il a été consacré évêque le 30 juin 1988 par Mgr Marcel Lefebvre, ce qui entraîna son excommunication latæ sententiæ. 

Bernard Tissier de Mallerais
Bernard Tissier de Mallerais

Jeunesse

Après du scoutisme (RS) et des études universitaires, il entre au séminaire Saint-Pie-X à Fribourg en Suisse en octobre 1969. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1975 à Écône par Mgr Lefebvre. Il est successivement professeur, puis sous-directeur et directeur au séminaire d’Ecône. Il assume ensuite la charge de secrétaire général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, tout en accomplissant son apostolat ministériel à Colmar, de 1983 à 1991. 

Le sacre et l'excommunication

Après son sacre le 30 juin 1988 par Mgr Marcel Lefebvre, sans permission expresse du Pape, le cardinal Bernardin Gantin, préfet de la Sacrée congrégation pour les évêques, décrète le 1er juillet 1988 excommuniés Mgr Lefebvre lui-même, Mgr de Castro-Mayer, l'évêque co-consécrateur, et les quatre nouveaux évêques dont Mgr Tissier. 

Par décret de la congrégation pour les évêques du 21 janvier 2009 signé par le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation, l'excommunication qui frappait les quatre évêques consacrés par Mgr Lefebvre, Mgr Bernard Tissier de Mallerais, Mgr Bernard Fellay, Mgr Alfonso de Galarreta et Mgr Richard Williamson, est levée. 

Cependant, le décret ajoutait : « On espère que ce pas sera suivi de la réalisation rapide de la pleine communion avec l'Église, de toute la Fraternité de Saint Pie X », signifiant que la fraternité sacerdotale Saint-Pie-X n'est pas encore considérée comme en pleine communion avec l'Église de Rome. 

Activités depuis 1988

En 1991, il devient le principal consécrateur de Mgr Licinio Rangel, afin de donner un successeur à Mgr de Castro-Mayer à la tête de l'union Saint-Jean-Marie-Vianney. Il reste secrétaire général de la FSSPX jusqu’en 1996. Il est alors chargé de préparer Une vie de Mgr Lefebvre, un long travail de recherche. Le livre paraît en librairie en 2002. Depuis 1991, il dirige la Commission canonique Saint-Charles-Borromée. Cette instance de la FSSPX se substitue aux tribunaux ecclésiastiques (tribunaux diocésains et rote romaine) en ce qui concerne les jugements en nullités et empêchements au mariage pour les fidèles de la fraternité, et les dispenses de vœux religieux pour les communautés sœurs.

Mgr Bernard Tissier de Mallerais réside alors au séminaire d’Écône, avant de s'installer à Chicago en 2012, au Prieuré de Notre-Dame Immaculée (Our Lady Immaculate Priory) dans le secteur de Dunning (Northwest Side). Entretemps, considéré comme le théologien de la Fraternité, il écrit L’Étrange Théologie de Benoît XVI, ouvrage publié en 2010 dans lequel il critique des positions et déclarations « étonnantes » de Benoît XVI vis-à-vis de la foi catholique. Il parle le français, l’anglais et l’allemand, et connaît l’espagnol. 

Publications

  • Marcel Lefebvre : une vie, Étampes, Éditions Clovis, 2002, 719 + 17 (illustrations) p. (ISBN 2-912642-82-5).
  • L'étrange théologie de Benoît XVI, Avrillé, Éditions du Sel, 2012, 178 p. (ISBN 978-2-36143-024-5).

Publié dans Eclésiastiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article