Un carnet de bal

Publié le par Julien Duvivier

Un carnet de bal est un film français réalisé par Julien Duvivier, sorti en 1937. Christine de Guérande vient de perdre son mari. En fouillant dans ses affaires elle retrouve le carnet de son premier bal, alors qu'elle n'avait que seize ans. Nostalgique et déprimée, elle décide de savoir ce que sont devenus ses cavaliers d'alors et part à leur recherche. Madame Audié la reçoit pour lui apprendre que son fils s'est suicidé lorsqu'il a appris son mariage. Pierre, le jeune et brillant avocat dirige maintenant une bande d'aigrefins après avoir été radié du barreau. Alain, lui, est entré dans les ordres par désespoir d'amour.

Éric, devenu guide en haute montagne, a trouvé dans l'amour des grands espaces un palliatif à ses déboires sentimentaux. François a été élu maire d'un petit village du Midi et Christine fait intrusion dans sa vie le jour où il va épouser sa bonne. Thierry, de déchéance en déchéance, est devenu médecin avorteur et assassine sa maîtresse après le départ de son ancien amour. C'est avec Fabien, humble coiffeur, que Christine effectue un pèlerinage nostalgique dans la salle de son premier bal. Ses illusions détruites par une réalité décevante et parfois sordide, Christine finit par adopter Jacques, le fils de son dernier soupirant mort depuis peu après avoir été ruiné. . Le tournage a débuté le 20 mars, pour se terminer en juin 1937.

Julien Duvivier tournera Lydia en 1941, son propre remake du film. À Londres, pour fêter le 14 juillet 1940, « jour heureux » selon lui, le général de Gaulle a offert une séance de détente en invitant ces camarades des Forces françaises libres à voir ce film, les rejoignant et leur adressant préalablement quelques mots dans la mezzanine d'une salle à peu près déserte.

Un carnet de bal de Julien DuvivierUn carnet de bal de Julien Duvivier

Un carnet de bal de Julien Duvivier

videoFiche technique

  • Titre : Un carnet de bal
  • Réalisation : Julien Duvivier, assisté de Charles Dorat
  • Scénario : Julien Duvivier, Henri Jeanson, Yves Mirande, Jean Sarment, Pierre Wolff et Bernard Zimmer
  • Production : Jean Lévy-Strauss
  • Société de production : Sigma
  • Musique : Maurice Jaubert
  • Photographie : Philippe Agostini, Michel Kelber et Pierre Levent
  • Montage : André Versein
  • Photographe de plateau : Léo Mirkine
  • Décors : Paul Colin, Jean Douarinou et Serge Piménoff
  • Pays d'origine : France
  • Format : Noir et blanc - 1,37:1 - Mono - 35 mm
  • Genre : Drame
  • Durée : 144 minutes
  • Date de sortie : 8 septembre 1937 (France)

videoDistribution

  • Les Petits Chanteurs à la croix de bois.
  • Harry Baur : Alain Regnault, devenu le père Dominique de St-Joseph
  • Marie Bell : Christine Sugère, alias Christine de Guérande
  • Pierre Blanchar : Thierry Raynal, le médecin avorteur marseillais
  • Fernandel : Fabien Coutissol, le coiffeur pour dames
  • Louis Jouvet : Pierre Verdier, dit : Jo, ancien avocat devenu truand
  • Raimu : François Patusset, le maire d'un village du midi
  • Françoise Rosay : Madame Audié, la mère de Georges, décédé
  • Pierre Alcover : Mélanco
  • Pierre Richard-Willm : Eric Irvin, le guide de haute montagne
  • Maurice Bénard : Bremond
  • Robert Lynen : Jacques Audié, le fils de Georges
  • Milly Mathis : Cécile Gachery, la bonne de François
  • Sylvie : Gaby, la maîtresse de Thierry
  • Andrex : Paul, le "mauvais fils adoptif" de Patusset
  • Jeanne Fusier-Gir : la marchande de journaux
  • Gabrielle Fontan : Rose, la bonne de madame Audié
  • Peggy Bonny : l'entraîneuse
  • Marguerite Ducouret : la mère de la jeune fille
  • Simone Gauthier : la jeune fille à son premier bal

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article