Bremm Josef

Publié le par Roger Cousin

Né le 3 mai 1914, il s'engagea dans l'armée allemande en 1935, où, après avoir été plus de 4 ans sous-officier,il fut nommé Leutnant der Reserve en 1938.

Bremm Josef

1939: il fait la campagne de Pologne en tant que chef de section au Infanterie-Regiment.453. 1940:mai-juin: il participe à la bataille de France comme officier-Adjudant du 3e bataillon de l'Infanterie-Regiment.453, avec lequel il gagna les croix de fer de 2e et 1e classe. Il commença la guerre contre l'Union soviétique, comme Oberleutnant et commandant de la 5e compagnie au Infanterie-Regiment.426. Il se distingua plus particulièrement lors des combats de la Poche de Demiansk lors de l'hiver 1941-1942, actions pour lesquelles il reçut la croix de chevalier de la croix de fer.

Presque un an plus tard, en novembre 1942, il fut le 165e soldat allemand à recevoir les feuilles de chêne à sa croix de chevalier, pour avoir repoussé un bataillon soviétique à la tête d'une compagnie en sous-effectif. De février 1943 à mars 1944, il sera renvoyé à l'arrière-front, comme instructeur dans une école d'infanterie; er c'est sur sa propre demande qu'il retournera en première ligne et participera à la bataille de Normandie à l'été 1944 comme officier à la 712e division d'infanterie; avant de prendre le commandement du 990e régiment de grenadiers. Il recevra les glaives à sa croix de chevalier le 9 mars 1945, en tant que 159e et dernier récipiendaire de la guerre.

Promotions

  • 1938: Leutnant
  • Octobre 1941: Oberleutnant;
  • Septembre 1942: Hauptmann;
  • Mars 1943: Major;
  • Novembre 1944: Oberstleutnant.

Décorations

  • 1940: Croix de fer de 2e classe
  • 1940: Croix de fer de 1e classe
  • 1942: Chevalier de la croix de fer
  • 1942: Chevalier de la croix de fer avec feuilles de chênes
  • 1945: Chevalier de la croix de fer avec feuilles de chênes et glaives
  • 1943: Insigne des blessés en or (pour plus de 5 blessures)
  • 1943: barrette des combats au corps à corps en bronze

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article