Et pour quelques dollars de plus

Publié le par Sergio Leone

Et pour quelques dollars de plus (Per qualche dollaro in più) est un western spaghetti réalisé par Sergio Leone en 1965.  " L'indien ", bandit cruel et fou, s'est évadé de prison. Il se prépare à attaquer la banque d'El Paso, la mieux gardée de tout l'Ouest, avec une quinzaine d'autres malfaiteurs. Le " Manchot " et le Colonel Douglas Mortimer, deux chasseurs de primes concurrents, décident, après une confrontation tendue, de faire finalement équipe pour arrêter les bandits. Mais leurs motivations ne sont pas forcément les mêmes... 

Et pour quelques dollars de plus de Sergio Leone
Et pour quelques dollars de plus de Sergio Leone

Et pour quelques dollars de plus de Sergio Leone

Fiche technique

  • Titre original : Per qualche dollaro in più
  • Titre français : Et pour quelques dollars de plus
  • Titre anglais : For a Few Dollars More
  • Réalisation : Sergio Leone, assisté de Tonino Valerii
  • Scénario : Sergio Leone, Fulvio Morsella, Luciano Vincenzoni1 Sergio Donati et Fernando Di Leo
  • Production : Arturo Gonzalez, Alberto Grimaldi Alfredo Fraile2 Pour l'Espagne
  • Sociétés de production : Produzioni Europee Associati, Arturo González Producciones Cinematográficas et Constantin Film Produktion
  • Société de distribution : United Artists
  • Musique : Ennio Morricone
  • Photographie : Massimo Dallamano
  • Montage : Eugenio Alabiso, Giorgio Serralonga
  • Costumes : Carlo Simi
  • Budget : ~ 600 000 $ US
  • Pays d'origine : Italie, Espagne, Allemagne de l'Ouest
  • Langue : italien
  • Format : Couleur - 2,35:1 - Mono - 35mm
  • Genre : western spaghetti
  • Durée : 132 minutes
  • Dates de sortie : Italie : 18 décembre 1965, Allemagne de l'Ouest : 25 mars 1966, Espagne : 5 septembre 1966, France : 30 septembre 1966, États-Unis : 10 mai 1967

Distribution

  • Clint Eastwood (VF : Jacques Deschamps) : Le Manchot (version française) (Manco en version américaine, alias The man with no name) ou l'homme sans nom en français
  • Lee Van Cleef (VF : Georges Atlas) : Colonel Douglas Mortimer
  • Gian Maria Volontè (VF : Henry Djanik) : El Indio (l'Indien)
  • Mario Brega (VF : Claude Bertrand) : Niño, un membre du gang de l'Indien
  • Luigi Pistilli (VF : Raymond Loyer) : Groggy, un membre du gang de l'Indien
  • Klaus Kinski (VF : Serge Sauvion) : Juan Wild (Le Bossu), un membre du gang de l'Indien
  • Aldo Sambrell : Cuchillo, un membre du gang de l'Indien
  • Benito Stefanelli : Luke, un membre du gang de l'Indien
  • Panos Papadopulos : Sancho Perez, un membre du gang de l'Indien
  • Luis Rodríguez : Manuel, un membre du gang de l'Indien
  • Mara Krupp : La patronne de l’hôtel d'El Paso
  • Roberto Camardiel : L'employé à la gare de Tucumcari
  • Joseph Egger : Le vieux prophète
  • Tomás Blanco : Le shérif de Tucumcari
  • Lorenzo Robledo : Tomaso, le traître de Indien
  • Sergio Mendizábal (VF : Michel Gudin) : Le directeur de la banque de Tucumcari
  • Dante Maggio : Le menuisier en cellule avec El Indio
  • Diana Rabito : La belle fille de Callaway dans la baignoire
  • Giovanni Tarallo : Le télégraphiste de Santa Cruz
  • Mario Meniconi (VF : Maurice Pierrat) : Le contrôleur du train
  • Werner Abrolat : Slim, un membre du gang de l'Indien (non crédité)
  • Eduardo García : Fausto, un membre du gang de l'Indien (non crédité)
  • Enrique Santiago : Miguel, un membre du gang de l'Indien (non crédité)
  • Antonio Molino Rojo : Frisco, un membre du gang de l'Indien (non crédité)
  • Frank Braña (VF : Pierre Collet) : Blackie, un membre du gang de l'Indien (non crédité)
  • José Canalejas : Chico, un membre du gang de l'Indien (non crédité)
  • Nazzareno Natale : Paco, un membre du gang de l'Indien (non crédité)
  • Rosemary Dexter : La sœur du Colonel Mortimer (non crédité)
  • Peter Lee Lawrence : Le beau-frère de Mortimer (non crédité)
  • Kurt Zips (VF : Jacques Ferrière) : Le patron de l’hôtel d'El Paso (non crédité)
  • Jesús Guzmán (VF : Jean Berton) : Le passager dans le train (non crédité)
  • Carlo Simi (VF : Albert Augier) : Le directeur de la banque d'El Paso (non crédité)
  • Ricardo Palacios : Le patron du saloon de Tucumcari (non crédité)
  • Guillermo Méndez : Le shérif de White Rocks (non crédité)
  • José Marco : 'Baby' Red Cavanaugh (non crédité)
  • José Terrón : Guy Calloway (non crédité)

La critique par Guillemette Odicino

Le colonel Douglas Mortimer et l'Etranger sont chasseurs de primes. Les deux salauds cyniques s'associent le temps de récupérer Indio, un tueur fou échappé du pénitencier et encore plus salaud qu'eux. Traduction : Lee Van Cleef avec ses yeux fendus comme des meurtrières, et Clint, regard marmoréen, poncho et cigarillos, sont aux basques poussiéreuses de Gian ­Maria Volonté, suant de perversité.

« Ah, ils sont beaux, les héros de l'Ouest ! » dirent, le nez pincé, les gardiens du temple du western hollywoodien. Oui, justement, car, chez Leone, plus c'est impitoyable, sec et décharné, meilleur c'est. L'action s'étire, l'harmonica n'en finit pas de gémir, la morale de pourrir au soleil, les bons mots de fleurir comme des cactus. Même à la dixième vision, ce deuxième spaghetti de la trilogie de l'homme sans nom reste al dente. — Guillemette Odicino

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article