Einsatzgruppe H

Publié le par Mémoires de Guerre

L'Einsatzgruppe H était une unité paramilitaire composé de plus de 700 soldats, créé fin août 1944 pour déporter ou assassiner les Juifs survivants de Slovaquie à la suite de la répression allemande du soulèvement national slovaque.

Einsatzgruppe H

Au cours de ses sept mois d'existence, l'Einsatzgruppe H a collaboré étroitement avec les divisions d'urgence de la garde de Hlinka — des formations paramilitaires slovaques créées pour faire face au soulèvement national slovaque — et a arrêté 18 937 personnes, dont au moins 2 257 ont été assassinées. des milliers d'autres ont été déportés dans des camps de concentration nazis (principalement à Auschwitz). Parmi les victimes figuraient Juifs, Roms, partisans slovaques ou opposants politiques réels ou présumés. Une de ses composantes, l'Einsatzkommando 14, a commis les deux plus grands massacres de l'histoire de la Slovaquie, à Kremnička et à Nemecká.

  • SS-Standartenführer Josef Witiska (10 septembre 1944 - avril 1945)

Après la libération de la Slovaquie par l'Armée rouge, 211 fosses communes comprenant 5 304 victimes, abattues par les forces de l'Axe entre la fin de 1944 et le début de 1945, ont été découvertes ; un quart des victimes étaient des femmes et des enfants. Quelques 90 villages ont été rasés. Sur les quelque 25 000 Juifs présents en Slovaquie au début du soulèvement, 13 500 ont été déportés — dont la plupart sont morts — et plusieurs centaines ont été massacrés en Slovaquie.

Einsatzkommando 13

Cet Einsatzkommando a arrêté 446 Juifs dans l'ouest et le centre de la Slovaquie ; ils ont été détenus à la prison d'Ilava avant d'être déportés de Žilina dans des camps de concentration en Allemagne.

  • SS-Hauptsturmführer Otto Koslowski (Date inconnue)
  • SS-Sturmbannführer Hans Jaskulsky (Date inconnue)
  • SS-Sturmbannführer Karl Schmitz (Date inconnue)

Einsatzkommando 14

Ce groupe était l'unité principale de l'Einsatzgruppe H, responsable d'environ la moitié de ses meurtres. Le massacre de Kremnička, avec au moins 747 victimes, et le massacre de Nemecká, avec environ 900 victimes, ont été ses crimes les plus importants. Le 11 septembre 1944, l'unité a abattu 350 Juifs à Nemčice (près de Topoľčany), dont des femmes, des enfants et un bébé de quatre mois. 

Le 3 octobre, 48 personnes ont été abattues à Martin pour activités présumées partisanes. Le 24 novembre, l'unité a arrêté 109 Roms du village d'Ilija, y compris des femmes et des enfants, qui ont ensuite été abattus à Kremnička. En janvier 1945, quatre présumés guérilleros ont été pendus à Zlaté Moravce. Également en janvier, sept Juifs retrouvés cachés à Donovaly ont été abattus avec leur sauveteur et la maison incendiée.

  • SS-Obersturmführer Georg Heuser (août 1944 - mars 1945)

Einsatzkommando 29

Organisé par Alois Brunner, l'Einsatzkommando 29 planifie, dans la nuit du 25 au 26 septembre 1944, la rafle de 1 800 Juifs de la capitale slovaque qui sont internés avec les 5 000 du camp de concentration de Sereď, antichambre d’Auschwitz. Ce fut la plus grande rafle organisé en Slovaquie pendant la guerre. Au total, plus de 13 500 Juifs sont déportés du pays sur ordre de Brunner. Après l'opération de septembre, l'Einsatzkommando a établi un bureau dans l'ancien centre juif (Edelgasse 6) pour traquer les Juifs tentant de se dissimuler. Une fois capturés, ils furent interrogés et torturés s'ils ne donnaient pas les noms et adresses des autres Juifs cachés. Les corps des victimes qui ont été torturés à mort ont été jetés dans le Danube.

  • SS-Hauptsturmführer Alois Brunner (septembre 1944 - mars 1945)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article