Henri de Contenson

Publié le par Mémoires de Guerre

Henri du Bessey de Contenson, né le 4 mars 1926 à Paris et mort le 8 septembre 2019, est un archéologue français, directeur de recherche au CNRS. Élève d'André Parrot, Raymond Lantier et André Leroi-Gourhan, il a été collaborateur puis directeur de nombreuses fouilles archéologiques au Proche-Orient de 1951 à 1976. Les résultats de ses travaux sont consignés dans de nombreuses publications. 

From left to right: Henri de Contenson, Jean-Claude Picard, François Valla and Barbara Moore.

From left to right: Henri de Contenson, Jean-Claude Picard, François Valla and Barbara Moore.

Carrière

Il est le fils du général Stanislas de Contenson (1882-1959) et de Floride Geoffray, tertiaire dominicaine, et frère de Pierre de Contenson. En 1936, sa vocation pour l’archéologie orientale naît en classe de 6e au lycée Gérôme de Vesoul (Haute-Saône), grâce au manuel L'Orient et la Grèce de la collection "Malet et Isaac", et au professeur d’Histoire et Géographie Jean Veyret (géologue, plus tard directeur de l’Institut de géographie alpine à Grenoble). Il est élève agréé de l’École du Louvre entre 1948 et 1951 (archéologie orientale (André Parrot), archéologie préhistorique (Raymond Lantier)), puis, de 1951 à 1953, élève de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem.

Boursier de l’Académie des inscriptions et belles-lettres pour l’année 1952-1953, remise d’un mémoire sur : Le Matériel chalcolithique des grottes de Murabba’at. En 1955, il est diplômé de la Section supérieure de l’École du Louvre à la suite de la soutenance de la thèse mention Très bien avec éloges : La Céramique chalcolithique palestinienne d’après les découvertes récentes. Expert-archéologue auprès du gouvernement impérial éthiopien et directeur des fouilles en Éthiopie (1956-1959), il est directeur de la Mission archéologique franco-syrienne de Damascène de 1963 à 1974 et de celle de Ras Shamra (Syrie) (Ougarit) de 1971 à 1973. Au Centre national de la recherche scientifique :

  • 1954 : stagiaire de recherche ; 
  • 1955 : attaché de recherche ; 
  • 1962 : chargé de recherche ; 
  • 1967 : maître de recherche ; 
  • 1976 : directeur de recherche ; 
  • 1992 : cessation d’activité.

Henri de Contenson fut membre, entre autres, de la Société préhistorique française (1947), de la Société asiatique (1960), des Amis du Dardon (1973), de la Société française pour les études éthiopiennes (1982), de la Société française d’histoire des religions (société Ernest-Renan) (1985), des Associations des danses macabres d’Europe (1993). 

Publié dans Scientifiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article