Kupi Abaz

Publié le par Mémoires de Guerre

Abaz (ou Abas) Kupi, né à Krujë (sous l'Empire ottoman le 6 août 1892 et mort à New York (États-Unis) le 9 janvier 1976 est un officier albanais de gendarmerie. Il est connu pour avoir commandé le 7 avril 1939 la garnison de Durazzo qui a résisté pendant 36 heures aux troupes italiennes, permettant ainsi au roi Zog 1er, à la reine Géraldine et à leur nouveau-né Leka de s'échapper. 

Kupi Abaz

Carrière

Chef des nationalistes fidèles au roi Zog 1er, Abaz Kupi entre en résistance dès le début de l'occupation de l'Albanie par l'Italie fasciste et organise avec l’aide des services secrets britanniques, le MI6, des coups de main près de la frontière serbo-albanaise. Il prend la direction du Parti de la Légalité (Legaliteti, en albanais) créé en novembre 1943 par les royalistes après leur départ du Mouvement de Libération Nationale - LNÇ (MLN ou Lëvizje nacionalçlirimtare en albanais), passé sous le contrôle des Partisans communistes d'Enver Hoxha. Les résistants du mouvement de Kupi ont le soutien des équipes britanniques du SOE en Albanie.

Le 7 juillet 1949 Abaz Kupi est nommé président de la Junte militaire, organisme secret chargé de contrôler les opérations militaires de déstabilisation du régime communiste de la République populaire d'Albanie, le projet Valuable. Il est également membre du Comité pour une Albanie Libre (Committee for Free Albania) qui s’est constitué à Londres et à New-York à l'été 1949. Le parti royaliste Legaliteti, de même que son rival en opposition, le parti républicain Balli Kombëtar de Mit'hat Frashëri, fonctionnera toujours à l'étranger jusqu'en 1991, année des premières élections démocratiques en Albanie. Abaz Kupi est photographié dans Albanian Assignment et Au cœur de l’action clandestine. Des Commandos au MI6 de David Smiley. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article