Briand Pascale

Publié le par Mémoires de Guerre

Pascale Briand est une chercheuse scientifique française, née le 4 avril 1952 à Nantes. Engagée en politique sous la bannière des Républicains, elle est actuellement maire des Moutiers-en-Retz et vice-présidente de la Communauté de communes de Pornic (Loire-Atlantique). 

Briand Pascale

Carrière

Docteur en biochimie et en médecine, Pascale Briand a commencé sa carrière en tant que chargée de recherche de 1re classe à l'Inserm. Elle a intégré le laboratoire de biochimie génétique de l'hôpital Necker, avant d'évoluer en tant que directeur de recherche 2e classe à l'Institut Cochin. En 1994, elle est devenue chargée de mission au département biologie-médecine-santé du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle a notamment dirigé, entre 1996 et 1998, le groupe de travail dédié aux biotechnologies. En 2000, elle a rejoint l'École normale supérieure au poste de directrice adjointe. Elle a occupé ce poste durant près de deux années avant d'être nommée, en 2002, conseillère technique pour la recherche et la bioéthique au cabinet de Jean-François Mattei, ministre de la Santé.

En 2003, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin lui a confié le pilotage de la mission interministérielle pour la lutte contre le cancer (Plan Cancer 2003-2007) initiée par Jacques Chirac, alors Président de la République. En parallèle, elle a assuré la présidence du comité chargé d'étudier les demandes d'importation des cellules souches embryonnaires humaines. En 2005, elle a succédé à Martin Hirsch à la tête de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa). Son mandat a été marqué par plusieurs polémiques sur la gestion de l'établissement public, à l'image des critiques formulées par la Cour des comptes sur les dépenses en communication ou sur les avis relatifs aux organismes génétiquement modifiés (OGM) et au bisphénol A. 

Son départ de l'Agence a suscité le débat chez les observateurs, certains y voyant une « sanction des errements passés ». En 2009, elle a été nommée directrice générale de l'alimentation au ministère de l'Agriculture. En 2012, elle a quitté provisoirement le ministère de l'Agriculture pour diriger l'Agence nationale de la recherche (ANR). Sa gouvernance a été confrontée à une grogne croissante de la communauté scientifique, cette dernière reprochant l'opacité et le système « shadokien » de l'institution sur fond de baisse des crédits alloués aux chercheurs. Depuis le 17 juillet 2014, Pascale Briand a réintégré le ministère de l'Agriculture en tant qu'inspecteur général de l'agriculture de 1re classe. 

Engagement politique

Considérée comme proche de Jacques Chirac et de François Fillon, Pascale Briand est membre de Les Républicains

  • 28 mars 2004 : élue conseillère régionale Union pour un mouvement populaire (UMP) des Pays de la Loire
  • 30 mars 2014 : élue maire divers droite de Moutiers-en-Retz (Loire-Atlantique)
  • 24 avril 2014 : élue vice-présidente de la Communauté de communes de Pornic
  • 29 mars 2015 : élue conseillère départementale suppléante Union pour un mouvement populaire (UMP) dans le canton de Pornic (Loire-Atlantique)

Vie de famille

Elle épouse Axel Kahn, médecin généticien et essayiste français, le 28 janvier 1995 dans le 15e arrondissement de Paris. Elle épouse ensuite Gérard Tobelem, président de l'Établissement français du sang, le 13 décembre 2004 dans le 5e arrondissement de Paris. 

Distinctions

  • 30 décembre 2000 : Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur
  • 14 novembre 2005 : Officier de l'ordre national du Mérite
  • 21 octobre 2010 : Officier de l'ordre national de la Légion d'honneur

Publications

  • Biotechnologies : le droit de savoir par Gérard Tobelem et Pascale Briand, J. Libbey Eurotext, 1998, 285 p.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article