Regnoli Piero

Publié le par Mémoires de Guerre

Piero Regnoli, né le 29 juillet 1929 à Rome (Latium) et mort le 27 avril 2001 dans la même ville, est un scénariste, réalisateur, producteur italien. 

Regnoli Piero

Carrière

Entre 1953 et 1991, il a réalisé 11 films et écrit les scénarios de plus de 110 films. C'est également un critique de cinéma qui a travaillé pour le journal vaticanais L'Osservatore Romano. De 1949 à 1954, il fait partie du jury de la Mostra de Venise. 

Filmographie

Réalisateur

  • 1957 : La Capinera (La chiamavan Capinera...)
  • 1958 : Anche l'inferno trema
  • 1960 : Des filles pour un vampire (L'ultima preda del vampiro)
  • 1960 : Ti aspetterò all'inferno 
  • 1962 : Le Roi Manfredi (Il re Manfredi)
  • 1962 : L'Épervier des Caraïbes  (Lo sparviero dei Caraibi)
  • 1964 : Maciste dans les mines du roi Salomon (Maciste nelle miniere di re Salomone)
  • 1964 : Appuntamento a Dallas 
  • 1972 : Contes érotiques  (I giochi proibiti de l'Aretino Pietro)
  • 1973 : La principessa sul pisello 

Assistant réalisateur

  • 1950 : Les Derniers Jours de Pompéi (Gli ultimi giorni di Pompei) de Marcel L'Herbier
  • 1957 : Les Vampires (I vampiri) de Riccardo Freda et Mario Bava

Scénariste

  • 1951 : Operazione Mitra  de Giorgio Cristallini
  • 1953 : Il n'est jamais trop tard  (Non è mai troppo tardi) de Filippo Walter Ratti
  • 1954 : La prigioniera di Amalfi de Giorgio Cristallini
  • 1957 : Les Vampires (I vampiri) de Riccardo Freda et Mario Bava
  • 1960 : Des filles pour un vampire (L'ultima preda del vampiro) de lui-même
  • 1966 : Le Froid baiser de la mort (Il terzo occhio) de Mino Guerrini
  • 1966 : Du sang dans la montagne (Un fiume di dollari) de Carlo Lizzani
  • 1966 : Navajo Joe de Sergio Corbucci
  • 1967 : Trois pistolets contre César (Tre pistole contro Cesare) d'Enzo Peri 
  • 1969 : Les Sept Bérets rouges  (Sette baschi rossi) de Mario Siciliano 
  • 1969 : Les Sept de Marsa Matruh (La lunga notte dei disertori) de Mario Siciliano 
  • 1972 : On m'appelle Providence (La vita, a volte, è molto dura, vero Provvidenza ?) de Giulio Petroni
  • 1973 : Croc-Blanc (Zanna Bianca) de Lucio Fulci
  • 1973 : Le Lion de Saint-Pétersbourg (I leoni di Pietroburgo) de Mario Siciliano 
  • 1976 : Comme des chiens enragés (Come cani arrabbiati) de Mario Imperoli
  • 1979 : Malabimba d'Andrea Bianchi
  • 1979 : Les Contrebandiers de Santa Lucia (I contrabbandieri di Santa Lucia) d'Alfonso Brescia
  • 1980 : L'Avion de l'apocalypse (Incubo sulla città contaminata) d'Umberto Lenzi
  • 1980 : Le Retour de Patrick (Patrick vive ancora) de Mario Landi
  • 1981 : Le Manoir de la terreur (Le notti del terrore) d'Andrea Bianchi
  • 1990 : Demonia de Lucio Fulci
  • 1991 : Voix profondes (Voci dal profondo) de Lucio Fulci

Producteur

  • 1953 : Il n'est jamais trop tard (Non è mai troppo tardi) de Filippo Walter Ratti
  • 1964 : Appuntamento a Dallas  de lui-même
  • 1969 : Les Sept de Marsa Matruh (La lunga notte dei disertori) de Mario Siciliano 

Publié dans Réalisateur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article