Centerpartiet (C)

Publié le par Mémoires de Guerre

Le Parti du centre (Centerpartiet, abrégé en C) est un parti politique suédois d’idéologie centriste, membre de la coalition de centre droit, l'Alliance, au pouvoir entre les élections générales de 2006 et celles de 2014. Son symbole est un trèfle vert à quatre feuilles. 

Centerpartiet (C)

Historique

Le Parti du centre a été fondé le 2 mars 1913 sous le nom de Ligue des fermiers, Bondeförbundet. En 1922, la ligue a absorbé l'Union nationale des fermiers (Jordbrukarnas Riksförbund). Axel Pehrsson-Bramstorp, dirigeant du parti de 1934 à 1949, a été Premier ministre de juin à septembre 1936, le roi l'ayant alors chargé de former un gouvernement non-socialiste. Il a rapidement laissé la place au social-démocrate Per Albin Hansson, dont il est devenu le ministre de l'agriculture. Durant cette période a débuté une coopération régulière entre les deux partis, qui ont dirigé ensemble le gouvernement suédois entre 1936 et 1945 puis entre 1951 et 1957.

En 1957 le parti a changé son nom, et a révisé sa stratégie électorale afin d’établir une alliance plus étroite sur le long terme avec les partis du centre droit, le Parti du peuple et les Modérés. Cette donc au sein d'une telle coalition que le Parti du centre a participé au gouvernement entre 1976 et 1982, avec son président Thorbjörn Fälldin au poste de Premier ministre (à part d'octobre 1978 et octobre 1979, où Ola Ullsten du Parti du peuple a détenu ce poste), 1991 et 1994 puis depuis 2006. En 2005, le Parti du centre a vendu la propriété du groupe de presse Centertidningar AB pour 1,8 milliard de couronnes suédoises, devenant ainsi le parti politique le plus riche au monde. 

Idéologie

Économie

Le Parti du centre est considéré comme l'un des partis les plus libéraux de la vie politique suédoise. Lui-même se décrit comme « un parti au libéralisme vert, social et décentralisé ». La direction du parti défend le néolibéralisme et le libertarianisme de droite. Le parti préconise une baisse des impôts, une forte réduction des cotisations patronales, une libéralisation du marché du travail. Il est proche des milieux d'affaires, des commerçants et des agriculteurs. 

Immigration

Le parti du centre est pro-immigration, comme l'atteste leur campagne pour les élections générales de 2006, lors de laquelle ses membres ont proposé de doubler, par la délivrance de cartes vertes, le nombre de migrants autorisés à entrer en Suède pour le porter à 90 000 personnes au total, soit 1 % de la population suédoise. 

Union européenne

Les centristes préconisent l’évolution de l’Union européenne vers la formation d’États-Unis d'Europe, régis par le principe de subsidiarité. Bien qu'opposé à l’introduction de l’euro en 2003, le parti a plus ou moins revu sa position depuis, son organisation de jeunesse militant notamment activement en faveur d’une rapide entrée dans la zone euro. 

Historique électoral

Électorat

Traditionnellement, du fait de son idéologie agrarienne, bon nombre des électeurs du Parti du centre vennaient des zones rurales et un certain nombre étant des agriculteurs ou des petits hommes d’affaires. À partir des années 2000 et l’accession de Maud Olofsson à la direction du parti, une orientation plus libérale a été choisie, afin d'attirer les électeurs des zones urbaines, généralement davantage favorables au Parti du peuple - Les Libéraux. Ces modifications de l'électorat du Parti du centre peuvent être illustré par le fait qu'en 2006, il soit le parti ayant connu la plus forte progression électorale à Stockholm. 

Personnalité du Parti du centre

Présidents

  • Erik Eriksson (1916–1920)
  • Johan Andersson (1920–1924)
  • Johan Johansson (1924–1928)
  • Olof Olsson (1928–1934)
  • Axel Pehrsson-Bramstorp (1934–1949)
  • Gunnar Hedlund (1949–1971)
  • Thorbjörn Fälldin (1971–1985)
  • Karin Söder (1985–1987)
  • Olof Johansson (1987–1998
  • Lennart Daléus (1998–2001)
  • Maud Olofsson (2001–2011)
  • Annie Lööf (depuis 2011)

Premiers-ministres

  • Axel Pehrsson-Bramstorp (19 juin - 28 oct. 1936)
  • Thorbjörn Fälldin (8 oct. 1976 - 18 oct. 1978 et 12 oct. 1979 - 8 oct. 1982)

Autres membres notables

  • Eskil Erlandsson, ministre de l'agriculture et des affaires rurales dans le gouvernement Reinfeldt (2006-2014)
  • Andreas Carlgren, ministre de l'environnement dans le gouvernement Reinfeldt (2006-2011)
  • Lena Ek, ministre de l'environnement dans le gouvernement Reinfeldt depuis 2011, ancienne députée européenne (2004-2011)
  • Anna-Karin Hatt, ministre des technologies de l'information et de l'énergie dans le gouvernement Reinfeldt (2010-2014)
  • Åsa Torstensson, ministre des infrastructures dans le gouvernement Reinfeldt (2006-2010)
  • Fredrick Federley, député européen (depuis 2014)
  • Karl Erik Olsson, ancien député européen (1995-2004)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article