Dissard Marie-Louise

Publié le par Roger Cousin

Dissard Marie-LouisMarie-Louise Dissard (1881-1957), alias « Françoise », fut une résistante française pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle créa à Toulouse le « réseau Françoise » et en prit la tête, assurant ainsi la continuité du réseau Pat O'Leary. 1881. Marie-Louise Dissard naît à Cahors le 6 novembre. 1940. Elle s'engage activement dans la résistance, servant de boîte aux lettres pour la diffusion de missions ou documents. Elle agit d’abord dans un réseau sous le pseudonyme de Victoire.

1942. Elle s’engage sous le pseudonyme de Françoise dans le réseau d’évasion Pat O’Leary du docteur Albert Guérisse, qui récupère les aviateurs anglais et américains tombés sur le sol français occupé, les héberge et les fait passer en Angleterre en passant par l'Espagne. Tenace et combative, Marie-Louise Dissard aidera plus de 700 aviateurs. En septembre, elle devient, sous le n°40.068, chef du secteur de Toulouse et de sa région, pour la ligne d'évasion.

1943. Le réseau est démantelé : son chef Albert Guérisse est arrêté et emprisonné à Marseille. Accréditée officiellement pour recevoir les fonds nécessaires au fonctionnement du réseau, elle poursuit les activités du réseau, qui prend le nom de Réseau Françoise, comprenant au début 211 membres, et qui dure jusqu'à la Libération. 1957. Marie-Louise Dissard meurt infirme, malade et solitaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article