Albers Paul

Publié le par Mémoires de Guerre

Paul Albers est né le 13 septembre 1919. Il fut membre de la Hitlerjugend du 1er juin 1934 au 11 novembre 1937. Depuis 1937, il est membre du parti nazi. Il reçut plusieurs distinctions et s’engagea rapidement dans la hiérarchie nazie, où il devint un proche collaborateur de Walter Reder. Il est nommé sous-lieutenant SS le 10 mars 1943, puis lieutenant SS le 11 septembre 1944.

Albers Paul

Carrière

Pendant l’occupation de l’Italie, l’escouade d’Albers - la 16e SS-Panzer-Grenadier-Division Reichsführer-SS - a été déployée en Toscane et en Émilie-Romagne pour lutter contre les partisans.  Entre le 19 et le 27 août 1944, la division d’Albers a tué environ 350 civils – dont des femmes, des enfants et des personnes âgées – dans les villes de San Terenzo, Fivizzano et Fosdinovo, en Toscane, en représailles aux opérations des partisans dans la région. Dans le cadre d’une opération contre un groupe partisan connu sous le nom de ‘Stella Rossa’, entre le 29 septembre et le 5 octobre 1944, le même groupe SS a massacré environ 800 civils dans la région de Monte Sole, autour de la petite ville de Marzabotto, en Émilie-Romagne. Des familles entières ont été tuées, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées. Leurs maisons, leurs écoles et leurs églises ont été détruites. Pendant environ 50 ans, les crimes auxquels Paul Albers a participé n’ont pas été poursuivis en Italie. De nouvelles enquêtes ont commencé à la fin des années 1990, puis en 1994, de nouveaux documents concernant les massacres nazis en Italie occupée ont été trouvés à Rome.

Procès

Le 7 février 2006, le tribunal militaire de La Spezia a inculpé Paul Albers pour les massacres dans la région de Marzabotto. Pour de tels épisodes, son supérieur direct, Walter Reder, avait déjà été condamné à la prison à vie en 1951. Le 12 mars 2008, la même cour a inculpé Albers pour les crimes commis dans la région de San Terenzo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article