Amaudruz Gaston-Armand

Publié le par Roger Cousin

Amaudruz Gaston-Armand Gaston-Armand Amaudruz est un militant néofasciste et un négationniste suisse né le 21 décembre 1920 à Lausanne. Il militait au sein du Mouvement social européen et dirigeait le Nouvel ordre européen (NOE), une organisation nationaliste européenne et raciste fondée en 1951 avec notamment René Binet et Erwin Vollenweider. Depuis 1946, il édite la revue le Courrier du continent, devenue par la suite l'organe principal du NOE.

Durant les années 1960, il publie des ouvrages sur la doctrine dite du « social-racisme » (inspirée des essais de René Binet et de la « biopolitique » de l'ancien Waffen-SS réfugié en Amérique du Sud Jacques de Mahieu) à Montréal aux Éditions Celtiques aux côtés du Canadien Jacques Baugé-Prévost, un « naturopathe » également auteur d'essais de politique racialiste. En 1982, il est l'un des créateurs de la « Coordination nationale » qui fédère plusieurs militant d'extrême droite en Suisse.

En 2000, à la suite de la publication d'articles antisémites et négationnistes dans le Courrier du continent, Amaudruz est « reconnu coupable de propagande raciste et de déni de la Shoah » et condamné à un an de prison ferme. Il est condamné pour une troisième fois en 2002.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article