Boton Yves de

Publié le par Roger Cousin

Boton Yves deDe Boton Yves né le 25 septembre 1907 à Jaffa, Palestine. Pseudo Forgues. Homologué Forces Françaises Combattantes GALLIA/RPA puis Kasanga à dater du 1 juin 1944. Agent de renseignement P2, Chef de mission de 2ème classe, Chef régional. Naturalisé français en 1929, diplômé Docteur en Médecine à Paris. Situation de famille : veuf, une fille.

Mobilisé en 1939, il participera avec son unité, un corps de Cavalerie, à la Campagne de Belgique, son unité sera cité à l'ordre de l'armée, puis à la bataille de la Somme en France. Avec le Dr Schwartz, Mercier, Robert Bernard, il implante le Mouvement Libération en Haute-Loire dès 1942, résidant au Puy en Velay.

Lors de la création des M.U.R., il partira pour Lyon où il deviendra l'adjoint de René Laynaud. Il prendra la direction du SR MLN pour la Région R1, après l'arrestation de René Laynaud en avril 1944, lequel sera fusillé. "Infiltré" par la maîtresse (Dany) d'un officier de l'Abwher (Evans), Le Commandant Yves de Boton sera arrêté le 1er août 1944 à Lyon avec 28 autres membres du S.R..

Incarcéré à la prison de Montluc à Lyon, torturé il ne parlera pas et sera assassiné le 20 août 1944 dans le massacre de Saint Genis Laval. Avec lui périront des camarades : Lucien Bard, Emile Thomas, Paul Charcouchet, Robert Randu. Sylvain Itkine également arrêté, 43 cours Morand à Lyon (siège du P.C. du S.R.), disparu dans les caves de la Gestapo, cours Berthelot à Lyon. Le Commandant Yves de Boton laissait une fille orpheline de mère et de père.

Sources : Bureau Résistance SHD Vincennes, fond Gemähling Archives Nationales, livre d'Alban Vistel "La nuit sans ombre" éd. Fayard 1970. Texte de Yves Schmierer, trésorier-administrateur de l'Amicale Mémoire du Réseau GALLIA.


Publié dans Résistants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article