Carranza Venustiano

Publié le par LHL - L'Histoire à La Loupe

Carranza VenustianoVenustiano Carranza Garza (29 décembre 1859, Cuatro Ciénegas au 21 mai 1920, Tlaxcalatongo) fut Président du Mexique de 1915 à 1920. Son père Jesús était colonel dans l'armée de Benito Juárez.

Venustiano Carranza fut sénateur de l'État de Coahuila pendant la présidence de Diaz. Déçu de ne pas avoir été nommé gouverneur, il fut l'un des premiers à soutenir les efforts de Francisco Madero pour renverser Porfirio Diaz. Madero une fois au pouvoir le nomma secrétaire de la guerre et de la marine. Après que Victoriano Huerta ait renversé et fait assassinr Madero et Pino Suárez,

Carranza avec les troupes constitutionnalistes dont il s'était autoproclamé "primer jefe" (les forces de Carranza étaient connues comme l'armée constitutionnaliste car il était le champion du rétablissement de la constitution libérale de 1857) renversa Huerta (qui n'avait pas le soutien des américains) et qui s'exila aux USA, où il mourut en 1916.

Carranza assuma la présidence le 1 mai 1915. Il mit en place un système judiciaire indépendant, plus de décentralisation, et une réforme agraire sous le système de l'ejido. C'était un homme d'une grande intelligence avec une vaste connaissance de la situation et de l'histoire mexicaine. Il était aussi opportuniste et sans pitié pour ses adversaires. Les Zapatistes qu'il combattit inventèrent le verbe "carrancear" tiré de son nom, et qui signifiait pillage, mort et désolation.

En septembre 1916, il vit le besoin d'une nouvelle constitution et appela une convention constitutionnelle. La constitution de Querétaro est adoptée le 5 février 1917. Le 1er mai 1917, il fut élu le premier président sous la nouvelle constitution. Les combats sanglants continuèrent Carranza soutenu par ses bataillons rouges de la "casa del obrero mundial", combattit aussi bien des propriétaires terriens et des conservateurs catholiques que les bandes d'Emiliano Zapata et les armées constituées de Francisco Villa. Il offrit une récompense sur la tête de Zapata, qui mena à son assassinat dans une embuscade (1919).

Comme sa présidence se finissait, il choisit Ignacio Bonillas comme son successeur. Ignacio Bonillas, inconnu de tous, était ambassadeur à Washington. Il devait servir de marionnette pour Carranza. Cela lui valu le ressentiment de ses camarades révolutionnaires qui s'entredéchiraient déjà pour le pouvoir Álvaro Obregón et Adolfo de la Huerta ainsi que Plutarco Elías Calles, qui avec le plan de Agua Prieta qu'ils avaient conçu, le forcèrent à quitter Mexico pour aller vers Veracruz mais il fut intercepté et assassiné en route à Tlaxcalaltongo. Ses ennemis politiques l'avaient surnommé la "loutre courante de la Révolution".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article