Herviale Jeanne

Publié le par Roger Cousin

Herviale Jeanne Jeanne Herviale, de son vrai nom Jeanne Blanche Charlotte Charrier, est une actrice française née le 24 décembre 1908 à Paris 18e, et morte le 29 octobre 1989 à Pradines (Lot). Elle est parfois créditée sous le nom de Jeanine Herviale. Elle fait partie de ces comédiennes de second plan qui ont enrichi le cinéma français.

« Voleuse de scène », elle incarne la mère de Jean Carmet dans Comment réussir quand on est con et pleurnichard, la tante de Marie Trintignant qui n'hésite pas à la prostituer en échange d'un peignoir dans Série noire ou encore une folle délirante dans Les Oreilles entre les dents notamment. À la télévision, elle avait un rôle récurrent auprès d'Annie Cordy dans Madame S.O.S.







videoFilmographie

  • 1942 : Étoiles de demain de René Guy-Grand - court métrage -
  • 1945 : Le Père tranquille ou La vie d'une famille française durant l'Occupation de René Clément : (Marie)
  • 1945 : Les Maudits de René Clément - - N'apparait pas dans les copies actuellement visibles -
  • 1947 : Clochemerle de Pierre Chenal : (Honorine)
  • 1949 : Dieu a besoin des hommes de Jean Delannoy
  • 1950 : Les Joyeux Pélerins de Fred Pasquali : (Béatrice, la directrice du couvent)
  • 1951 : Le Jugement de Dieu de Raymond Bernard
  • 1952 : Procès au Vatican d'André Haguet
  • 1952 : Les Dents longues de Daniel Gélin et Marcel Camus
  • 1952 : La neige était sale de Luis Saslavsky
  • 1959 : Les Affreux de Marc Allégret
  • 1961 : Les Amants de Téruel de Raymond Rouleau
  • 1964 : Les Combinards de Jean-Claude Roy
  • 1966 : Trois enfants dans le désordre de Léo Joannon : (Une ménagère)
  • 1966 : Paris brûle-t-il ? de René Clément
  • 1968 : Érotissimo de Gérard Pirès
  • 1970 : Chambre de bonne de Jean-Pierre Moulin - court métrage -
  • 1973 : Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès : (La propriétaire)
  • 1973 : Themroc de Claude Faraldo : (La mère de Themroc)
  • 1973 : Le soleil qui rit rouge - (Life speed) de Bruno-Mario Kirchner : (Mme Halle)
  • 1974 : Comment réussir quand on est con et pleurnichard de Michel Audiard : (Maman Robineau)
  • 1974 : La Gueule de l'emploi de Jacques Rouland
  • 1974 : Les Noces de porcelaine de Roger Coggio
  • 1975 : C'est dur pour tout le monde de Christian Gion : (La concierge)
  • 1976 : Cours après moi que je t'attrape de Robert Pouret : (La dame de la perception)
  • 1976 : Maîtresse de Barbet Schroeder : (La concierge)
  • 1976 : Une femme à sa fenêtre de Pierre Granier-Deferre
  • 1976 : Un mari, c'est un mari de Serge Friedman : (Mme Lasblaise)
  • 1977 : Armaguedon d'Alain Jessua : (La tenancière de l'hôtel d'Ostende)
  • 1977 : La Nuit de Saint-Germain-des-Près de Bob Swaim
  • 1978 : Violette Nozière de Claude Chabrol : (La grand-mère)
  • 1978 : I love you, je t'aime - (A little romance) de George Roy Hill : (La femme à la station de métro)
  • 1979 : Série noire d'Alain Corneau : (La tante)
  • 1979 : Gros câlin de Jean-Pierre Rawson : (La concierge d'Irénée)
  • 1980 : Deux lions au soleil de Claude Faraldo : (La logeuse)
  • 1980 : Douce enquête sur la violence de Gérard Guérin : (La vieille dame)
  • 1980 : Du blues plein la tête de Hervé Palud - Film inédit - (Miss Doudoune)
  • 1980 : Inspecteur la Bavure de Claude Zidi : (Denise Morzini, la mère de Roger, le bandit recherché)
  • 1982 : Mortelle Randonnée de Claude Miller : (La tante de Vittel)
  • 1983 : Le Jeune Marié de Bernard Stora : (La vieille dame)
  • 1984 : The frog prince / French lesson de Brian Gilbert : (Mme Duclos)
  • 1984 : La Vengeance du serpent à plumes de Gérard Oury : (La voisine attentionnée)
  • 1984 : J'ai rencontré le Père Noël de Christian Gion : (La grand-mère)
  • 1984 : Ave Maria de Jacques Richard
  • 1985 : Dressage / Education perverse de Pierre B. Reinhard : (Clémentine)
  • 1986 : Conseil de famille de Constantin Costa-Gavras
  • 1987 : Flag de Jacques Santi : (La grand-mère de Narcisse)
  • 1987 : Sale Destin de Sylvain Madigan
  • 1987 : Les Oreilles entre les dents de Patrick Schulmann : (Lydie, la vieille folle)
  • 1987 : Le Diable rose de Pierre B. Reinhard : (Clémentine)


Télévision3Télévision

  • 1964-1965 : Rocambole de Jean-Pierre Decourt, série
  • 1972 : Pouchkine (d'après l'œuvre d'Henri Troyat), téléfilm de Jean-Paul Roux : Arina
  • 1972 : L'homme qui revient de loin de Michel Wyn
  • 1973 : Les Mohicans de Paris (d'Alexandre Dumas), feuilleton télévisé de Gilles Grangier : la mère Bordier
  • 1974 : Les Cinq Dernières Minutes de Claude Loursais, épisode Rouges sont les vendanges : Blanche
  • 1974 : Les Cinq Dernières Minutes de Claude Loursais, épisode Fausses notes : Madeleine
  • 1975 : Salvator et les Mohicans de Paris (d'Alexandre Dumas), feuilleton télévisé de Bernard Borderie : la mère Bordier
  • 1975 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Patte et griffe de Claude Loursais : La mère
  • 1975 : Les Enquêtes du commissaire Maigret (série télévisée) épisode La Folle de Maigret de Claude Boissol
  • 1975 : Mamie Rose de Pierre Goutas
  • 1978 : Les Cinq Dernières Minutes épisode La Grande truanderie de Claude Loursais
  • 1979 : Le Roi Muguet de Guy Jorré
  • 1982 Madame SOS de Alain Dhénaut
  • 1986 : L'Été 36 d'Yves Robert


ThéâtreThéâtre

  • 1947 : Le Mal court de Jacques Audiberti, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre Charles de Rochefort, Théâtre de Poche
  • 1954 : Les Mystères de Paris d'Albert Vidalie d'après Eugène Sue, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre La Bruyère
  • 1955 : Un cas intéressant de Dino Buzzati, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre La Bruyère
  • 1955 : Anastasia de Marcelle Maurette, mise en scène Jean Le Poulain, Théâtre Antoine
  • 1958 : Virage dangereux de John Boynton Priestley, mise en scène Raymond Rouleau, Théâtre Michel
  • 1959 : La Descente d'Orphée de Tennessee Williams, mise en scène Raymond Rouleau, Théâtre de l'Athénée
  • 1961 : La Peau de singe de Christine Arnothy, mise en scène François Maistre, Théâtre La Bruyère
  • 1974 : Toller de Tankred Dorst, mise en scène Patrice Chéreau, TNP Théâtre national de l'Odéon
  • 1975 : Lear d’Edward Bond, mise en scène Patrice Chéreau, TNP Villeurbanne, Théâtre national de Belgique, Théâtre national de l'Odéon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article