Deutsche Fortschrittspartei (DFP)

Publié le par Roger Cousin

Le Deutsche Fortschrittspartei, DFP (Parti progressiste allemand) était un parti politique libéral allemand créé le 6 juin 1861 par des membres libéraux de la Chambre des députés de Prusse. C’était le premier parti moderne et doté d’un programme dans l’histoire allemande, et le principal groupe de la Chambre entre 1861 et 1865.
 

Mommsen TheodorIl était favorable à l’unification de l’Allemagne autour du royaume de Prusse, à la démocratie représentative, à l’État de droit, et à l’attribution de larges compétences aux autorités locales. Il avait pour dirigeants le baron Leopold von Hoverbeck, Franz Leo Benedikt Waldeck et Hans Victor von Unruh, puis Eugen Richter, et compta dans ses rangs Rudolf Virchow et Theodor Mommsen.

Le Parti progressiste éclata après l’adoption d’une loi légitimant l’action du ministre-président Bismarck lors de la guerre ausstro-prusienne de 1866 : l’aile droite, qui soutenait la politique étrangère de Bismarck, se constitua en Parti national-libéral en 1867, tandis qu’une partie des républicains du Sud formèrent un Parti populaire allemand en 1868. Le 5 mars 1884, il fusionna finalement avec l’Union libérale pour former le Parti libre-penseur allemand.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article