Schüfftan Eugen

Publié le par Roger Cousin

Schüfftan Eugen Eugen Schüfftan (Breslau, 21 juillet 1893 - New York, 6 septembre 1977) est un chef opérateur de cinéma et un inventeur allemand. Il est connu pour avoir inventé l'effet Schüfftan, une technique d'effets spéciaux de la première moitié du XXe siècle, qu'il mit au point lors du tournage de Metropolis. Eugen Schüfftan commence sa carrière à Berlin comme peintre impressionniste, avant de se reconvertir dans l'expressionnisme. Pendant plusieurs années, il travaille également comme architecte et peintre décorateur.

C'est par des chemins de traverse qu'il arrive au cinéma. Tout d'abord, il se familiarise avec les techniques cinématographiques par lui-même. En 1923, il développe, en collaboration avec Ernst Kunstmann, ce qui deviendra l'effet Schüfftan. Il l'expérimente une première fois sur le tournage des Nibelungen (1924). Mais ce procédé est utilisé à grande échelle dans Metropolis (1927) de Fritz Lang. En combinant un agencement de miroirs avec des maquettes de décor et les acteurs, le film donne l'impression de constructions gigantesques.

Le procédé est au début la propriété de l'UFA et d'une société anonyme de miroiterie. Aux États-Unis, il est détenu par le studio Universal Pictures. Étonnamment, les tentatives de populariser cette technique échouent à Hollywood. Eugen Schüfftan devient directeur de la Deutsche Spiegeltechnik GmbH & Co.. Après quelques années, il trouve pénible l'élaboration de trucages, et démissionne au profit du Filmarchitekt Fritz Maurischat. Schüfftan décide alors de travailler comme chef opérateur. En 1930, il signe l'image du semi-documentaire Les Hommes le dimanche et de Adieux, tous deux sous la direction de Robert Siodmak (Billy Wilder et Fred Zinnemann étant assistants-réalisateurs du premier). Fuyant le cinéma très encadré du Troisième Reich, il poursuit sa carrière en France et aux États-Unis.

En 1962, il obtient un Oscar de la meilleure photographie pour L'Arnaqueur. Il n'abandonne pas pour autant l'élaboration de nouvelles techniques, comme en témoigne ses innovations sur les films Ulysse et Captain Sindbad. Eugen Schüfftan meurt le 6 septembre 1977 à New York, à l'âge de 84 ans.

Filmographie

  • 1934 : Le Scandale de Marcel L'Herbier
  • 1937: Yoshiwara de Max Ophüls
  • 1944 : C'est arrivé demain (It happened tomorrow) de René Clair
  • 1944 : L'Aveu (Summer storm) de Douglas Sirk

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article