Fransined

Publié le par Roger Cousin

Francis Contandin, dit Fransined, né à Marseille (11e) le 21 octobre 1914 et mort à Marseille (11e) le 17 octobre 2012, est un acteur français. Il est le frère de Fernandel et l'oncle de Franck Fernandel. Il est inhumé au cimetière Saint-Pierre de Marseille.

FransinedFransined

Frère de l'acteur vedette Fernandel, leurs filmographies respectives ne comptent aucun film en commun. Généralement, ses apparitions se bornent à des silhouettes (par exemple le fleuriste dans Jean de Florette et Manon des sources de Claude Berri), ou surtout à de la figuration ; rares sont les films ou Francined a des rôles conséquents (comme dans La grande java de Philippe Clair). Ainsi malgré une filmographie très abondante (plus de 200 films), il n'est généralement pas crédité au générique d'un film, ou le plus souvent il n'apparaît que quelques secondes. Il joue souvent un tenancier ou le client d'un bar ; ou encore incarne un postier, un policier, un gendarme, un soldat... 

Étant également chanteur, Il enchaîne d'abord les tournées dans les cabarets. Dans les années 1930, au début de sa carrière, il est comique troupier (comme son frère le fut). Il monte souvent des One-man-show, dans lesquels il se met en scène avec sa gouaille méridionale. Il participe à plusieurs disques et, à la fin des années 1970. L'interprète de Le tango des globules (chanson de Bob Cary et P. Lemel), chante également Vincent Scotto. Fransined publie plusieurs disques entre 1966 et 1978, notamment un album de reprises des chansons à succès de son frère. En Mai 68, pendant les grèves, il présente un spectacle gratuit de cabaret, à la gare de Lyon, à Paris, répondant ainsi à un soutien du monde syndical, surtout à la CGT. En 1972, il reprend un ancien succès de Fernandel Ne me dis plus tu (1938), qu'il chante dans de nombreuses émissions de télévision dont (en janvier 1976), Ticket de retro, émission de Jean-Christophe Averty.

À partir des années 1960, Fransined travaille également dans la publicité et tourne de nombreux spots publicitaires (produits d'entretiens, machine à laver, etc...). En 2012, il tourne son dernier spot pour l'eau minérale La Salvetat. S'il ne tournait pas de films avec Fernandel, c'est par choix, voulant mener une carrière personnelle, souhaitant surtout ne pas bénéficier de la notoriété de son frère et construire, sans favoritisme, sa carrière sur son seul pseudonyme, avec ce qu'il a à proposer au niveau du spectacle et avec son talent. Il apprécie néanmoins beaucoup son frère et reste volontairement dans son ombre, s'accommodant parfaitement de cette situation.

Cependant, le poids de Fernandel, immensément populaire, l'éclipse et Fransined reste peu connu du grand public. À l'exception de rares films (comme les deux films de Claude Berri sortis en 1986-1987), sa filmographie compte peu de films marquants, mais de nombreux films médiocres ou au mieux moyens, dits de série B, par la critique (comme Adam est... Ève de René Gaveau en 1953). En 1968, et 1987, le MIDEM et l'Académie des arts et techniques du cinéma le classe chanteur et acteur le plus méconnu de France.

Filmographie

  • 1935 : Un soir de bombe de Maurice Cammage
  • 1938 : Le Héros de la Marne d'André Hugon : le Marseillais
  • 1942 : Chambre 13 d'André Hugon
  • 1945 : Le Gardian de Jean de Marguenat
  • 1945 : L'Affaire du Grand Hôtel d'André Hugon
  • 1946 : Inspecteur Sergil de Jacques Daroy
  • 1946 : Rumeurs de Jacques Daroy
  • 1948 : La Bataille du feu ou les joyeux conscrits de Maurice de Canonge
  • 1949 : La Belle que voilà de Jean-Paul Le Chanois
  • 1951 : Le Garçon sauvage de Jean Delannoy
  • 1951 : Musique en tête de Claude Orval et Georges Combret
  • 1951 : Au pays du soleil de Maurice de Canonge
  • 1951 : Duel à Dakar de Claude Orval et Georges Combret
  • 1952 : La Minute de vérité de Jean Delannoy
  • 1952 : L'Île aux femmes nues de Henri Lepage
  • 1952 : Le Club des 400 coups de Jacques Daroy
  • 1953 : Monsieur Scrupule gangster de Jacques Daroy
  • 1953 : La Route Napoléon de Jean Delannoy
  • 1953 : Adam est... Ève de René Gaveau
  • 1955 : Trois de la Canebière de Maurice de Canonge
  • 1956 : La Joyeuse Prison d'André Berthomieu
  • 1956 : Pas de grisbi pour Ricardo d'Henri Lepage
  • 1957 : Paris clandestin de Walter Kapps
  • 1957 : Arènes joyeuses de Maurice de Canonge
  • 1958 : La Môme aux boutons de Georges Lautner
  • 1959 : Visa pour l'enfer d'Alfred Rode
  • 1959 : À rebrousse-poil de Pierre Armand
  • 1960 : Le Pain des Jules de Jacques Séverac
  • 1960 : Les Tortillards de Jean Bastia
  • 1969 : Borsalino de Jacques Deray
  • 1970 : La Grande Java de Philippe Clair
  • 1970 : Sur un arbre perché de Serge Korber - Le garçon de café
  • 1971 : Il était une fois un flic de Georges Lautner
  • 1975 : Julie était belle de Jacques-René Saurel
  • 1985 : Jean de Florette de Claude Berri - Le fleuriste
  • 1985 : Manon des sources de Claude Berri - Le fleuriste

Télévision

  • 1969-1974 : Maurin des Maures de Jean Canolle et Claude Dagues
  • 1973 : Les Enquêtes du commissaire Maigret, épisode : Mon ami Maigret de François Villiers : le patron de l'auberge
  • 1975 : Le Passe-montagne de Jean Vernier

Théâtre

  • 1967 : Les Lettres de mon moulin : L'Élixir du révérend père Gaucher d'Alphonse Daudet, mise en scène André Nader, Théâtre Charles de Rochefort

 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article