Piero Tosi

Publié le par Mémoires de Guerre

Piero Tosi (né le 10 avril 1927 à Sesto Fiorentino en Toscane et mort le 10 août 2019 à Rome) est un costumier et décorateur italien de théâtre et de cinéma. 

Piero Tosi
Piero Tosi

Carrière

Piero Tosi débute comme chef costumier au cinéma en 1951, sur Bellissima de Luchino Visconti, avec lequel il collaborera le plus, à l'écran comme à la scène (opéras, théâtre), jusqu'à l'ultime film de ce dernier — L'Innocent, en 1976 —. Parmi les autres réalisateurs avec lesquels il a travaillé, mentionnons Mauro Bolognini qu'il retrouvera également à plusieurs reprises. En tout, il participe comme costumier à quarante-huit films, majoritairement italiens, mais aussi coproductions franco-italiennes et deux films français (La Cage aux folles en 1978 et La Cage aux folles 3 en 1985).

Durant sa carrière, qui s'est achevée au cinéma en 1993, il a été en outre décorateur (quatre films) et acteur (un film, dans un petit rôle de costumier) — voir filmographie ci-dessous —. On lui doit aussi quelques contributions pour la télévision. Dans la catégorie des « meilleurs costumes », il a gagné huit fois le Ruban d'argent, deux fois le prix David di Donatello (plus un prix spécial) et deux fois le BAFTA Award. De plus, il a reçu cinq nominations à l'Oscar des meilleurs costumes. Il dirigeait depuis plusieurs années le cours de costume de l'École nationale de cinéma près du Centro Sperimentale di Cinematografia. 

Récompenses

Trois prix David di Donatello :
  • En 1981, lors de la 26e cérémonie, pour La Dame aux camélias, catégorie "meilleurs costumes" (1981) ;
  • En 1994, lors de la 39e cérémonie, pour Storia di una capinera, catégorie "meilleurs costumes" (1993) ;
  • En 2006, lors de la 51e cérémonie (prix spécial du cinquantenaire).
Deux British Academy Film Award des meilleurs costumes décernés par la British Academy of Film and Television Arts (BAFTA) :
  • En 1972, lors de la 25e cérémonie des British Academy Film Awards, pour Mort à Venise (1971) ;
  • En 1984, lors de la 37e cérémonie des British Academy Film Awards, pour La traviata (1983).

Filmographie

comme costumier
  • 1951 : Bellissima de Luchino Visconti
  • 1954 : Senso de Luchino Visconti
  • 1954 : L'arte di arrangiarsi de Luigi Zampa
  • 1957 : Marisa (Marisa la civetta) de Mauro Bolognini
  • 1957 : Les Nuits blanches (Le notti bianche) de Luchino Visconti
  • 1958 : Les Jeunes Maris (Giovani mariti) de Mauro Bolognini
  • 1959 : Polycarpe, maître calligraphe (Policarpo, ufficiale di scrittura) de Mario Soldati
  • 1959 : Arrangiatevi de Mauro Bolognini
  • 1960 : Rocco et ses frères (Rocco e i suoi fratelli) de Luchino Visconti
  • 1960 : Le Bel Antonio (Il bell'Antonio) de Mauro Bolognini (+ décorateur)
  • 1960 : L'Inassouvie (Un amore a Roma) de Dino Risi
  • 1961 : Le Mauvais Chemin (La Viaccia), de Mauro Bolognini (+ décorateur)
  • 1961 : À cheval sur le tigre (A cavallo della tigre) de Luigi Comencini
  • 1963 : Le Guépard (Il gattopardo) de Luchino Visconti
  • 1963 : Hier, aujourd'hui et demain (Ieri, oggi, domani) de Vittorio De Sica
  • 1963 : Les Camarades (I compagni) de Mario Monicelli
  • 1963 : Annonces matrimoniales (La visita) d'Antonio Pietrangeli
  • 1964 : Mariage à l'italienne (Matrimonio all'italiana) de Vittorio De Sica
  • 1965 : Les Trois Visages (I tre volti), film à sketches, segment Il provino de Michelangelo Antonioni (comme acteur)
  • 1966 : Le Renard s'évade à trois heures ou La Chasse au renard (Caccia alla volpe) de Vittorio De Sica
  • 1967 : Arabella de Mauro Bolognini
  • 1967 : L'Étranger (Lo straniero) de Luchino Visconti
  • 1967 : Les Sorcières (Le streghe), film à sketches de Luchino Visconti, Mauro Bolognini, Pier Paolo Pasolini, Franco Rosi et Vittorio De Sica
  • 1968 : Histoires extraordinaires (Tre passi nel delirio), film à sketches, segment Il ne faut jamais parier sa tête avec le diable (Toby Damnit) de Federico Fellini (+ superviseur des décors)
  • 1968 : Fantômes à l'italienne (Questi fantasmi) de Renato Castellani
  • 1969 : Les Damnés (La caduta degli dei) de Luchino Visconti
  • 1969 : Médée (Medea) de Pier Paolo Pasolini
  • 1971 : Mort à Venise (Morte a Venezia) de Luchino Visconti
  • 1972 : Ludwig ou le Crépuscule des dieux (Ludwig) de Luchino Visconti
  • 1973 : Malicia (Malizia) de Salvatore Samperi
  • 1974 : Violence et passion (Gruppo di famiglia in un interno) de Luchino Visconti
  • 1974 : Portier de nuit (Il portiere della notte) de Liliana Cavani
  • 1975 : Vertiges (Per le antiche scale) de Mauro Bolognini (+ décorateur)
  • 1976 : L'Innocent (L'innocente) de Luchino Visconti
  • 1977 : Au-delà du bien et du mal (Al di là del bene e del male) de Liliana Cavani
  • 1978 : La Cage aux folles d'Édouard Molinaro
  • 1981 : La Dame aux camélias (La storia vera della signora delle camelie) de Mauro Bolognini
  • 1981 : La Peau (La pelle) de Liliana Cavani
  • 1983 : La traviata de Franco Zefirelli
  • 1985 : La Cage aux folles 3 de Georges Lautner
  • 1993 : Mémoire d'un sourire (Storia di une capinera) de Franco Zefirelli

Opéras

  • 1955 : La sonnambula de Vincenzo Bellini, mise en scène de Luchino Visconti, direction musicale Leonard Bernstein, avec Maria Callas, Cesare Valletti (à la Scala de Milan)
  • 1958 : Macbeth de Giuseppe Verdi, mise en scène de Luchino Visconti, direction musicale Thomas Schippers, avec William Chapman, Cannine Torre (au Festival des Deux Mondes à Spolète)

Théâtre

  • 1952 : La Locandiera de Carlo Goldoni, mise en scène de Luchino Visconti, avec Marcello Mastroianni, Paolo Stoppa (à la Fenice de Venise)

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article