A la belle frégate

Publié le par Albert Valentin

À la belle frégate est un film français réalisé par Albert Valentin, sorti en 1943. Yvonne (Michèle Alfa) est employée dans le café dont son père, ancien boxeur, est le patron. Elle est courtisée par deux marins, René (René Dary) et Jean (René Lefèvre). Dans un port du Midi, cinq marins en escale partent en virée. Il y a René, l'éternel Don Juan, Jean le Pierrot lunaire, Pierre qui veut juste "se marrer", " le muet " qui ne dit rien mais n'en pense pas moins et Félix, toujours joyeux. Les compères se lancent un pari; trouver une cavalière dans la demi-heure qui suit, puis se retrouver au bistrot, chez Palmyre. Celui qui ramènera la fille la plus moche paiera la tournée!

 Parti vaincu d'avance, Jean surprend son monde en ramenant la plus belle fille du groupe, Yvonne, la jeune serveuse de "La Belle frégate". Mais la relation qui s'esquisse fait bien des envieux; le copain René d'abord, mais aussi "Le gaucher", le patron d'Yvonne. Chacun va déployer ce qu'il pense être le meilleur de lui même pour séduire la jeune fille; Jean en la couvrant de cadeaux et d'attentions, René et "le gaucher" en faisant étalage de leur force physique.  Le trio se fait prendre en photo. À l'issue de la soirée, Jean, très sûr de lui, pousse Yvonne à désigner l'élu de son cœur. Contre toute attente, c'est le nom de René que la jeune fille écrit sur un morceau de papier avant de s'enfuir. Tandis qu'Yvonne agite son mouchoir sur le quai, le "Tamise" lève l'ancre.

La gaîté a quitté le cœur d'Yvonne et son patron, qui l'aime en secret, ne manque pas de lui en faire reproche. Désireux de connaître le visage de son rival, il fouille la chambre de son employée et y découvre la fameuse photo du trio.  Le "Tamise" étant revenu au port pour une brève escale, le capitaine donne à ses hommes la permission de minuit. Soucieux de ne pas se laisser piéger par les sentiments d'Yvonne, René se lance dans une tournée très arrosée des bistrots de la ville. Jean, de son côté, se rend à "La Belle frégate" pour voir Yvonne. Certain d'avoir identifié le rival de la photo, le patron met le couple à la porte.

Jean, sans le sou, installe la jeune femme dans un hôtel minable et, bien décidé à faire le bonheur d'Yvonne, part à la recherche de René. Incapable de régler la location de la chambre, Yvonne en est réduite à jouer les entraîneuses au dancing. La voyant là, René se méprend sur son compte, la gifle et déclenche une bagarre générale.  Une nouvelle fois, le bateau prend le large et Yvonne reste seule. Le lendemain, elle reprend son service. Revenu à des sentiments plus paternels, son patron lui promet de "ramener le bonhomme dans le droit chemin".  Effectivement, le "Tamise" à peine à quai, il donne un grand coup de poing à Jean, avant de réaliser qu'il s'est trompé de cible. Pendant ce temps, René et Yvonne s'enlacent tendrement et s'éloignent, enfin réunis.

A la belle frégate d'Albert ValentinA la belle frégate d'Albert Valentin

A la belle frégate d'Albert Valentin

videoFiche technique

  • Titre : À la belle frégate
  • Réalisation : Albert Valentin
  • Scénario et dialogues : Charles Spaak
  • Société de production : Regina Films (Paris)
  • Musique : Arthur Hoérée
  • Photographie : Victor Arménise
  • Ingénieur du son : René Louge
  • Montage : Jean Feyte
  • Décors : René Renoux
  • Pays d'origine : France
  • Format : Noir et blanc - Mono - 35 mm
  • Genre : Drame
  • Durée : 84 minutes
  • Date de sortie : 1er avril 1943

videoDistribution

  • Michèle Alfa : Yvonne
  • René Dary : René
  • René Lefèvre : Jean
  • Suzanne Dantès : Mme Juliette
  • Julien Carette : Pierre
  • Raymond Aimos : le muet
  • Paul Azaïs : Félix
  • Geneviève Beau
  • Maurice Bringo
  • Robert Chrisidès
  • Léonce Corne
  • Yves Deniaud
  • Gabrielle Fontan
  • René Génin
  • Henri Nassiet : Victor
  • Paul Ollivier
  • Mila Parély : Jeanne
  • Jean Rigaux
  • Rivers Cadet
  • Maurice Salabert
  • Jean Samson
  • Sylvette Saugé
  • Madeleine Suffel

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article