Calmettes André

Publié le par Mémoires de Guerre

André Calmettes est un acteur et réalisateur français, né le 18 août 1861 dans le 1er arrondissement de Paris, ville où il est mort le 14 mars 1942 dans l'hôpital temporaire Piccini du 16e arrondissement. 

Calmettes André

Carrière

Acteur de théâtre pendant une vingtaine d'années, il devient directeur artistique et réalisateur de la société Le Film d'Art fondée par les frères Laffitte. En 1908, pour couvrir le bruit des spectateurs, André Calmettes a une idée formidable en demandant pour son prochain film une musique d'accompagnement. Un des premiers compositeurs à agencer une musique de film est Camille Saint-Saëns pour le film L'Assassinat du duc de Guise, le plus souvent jouée en « direct » dans la salle au cours de la projection par un pianiste. 

Le cinéma muet prendra à partir de cette époque une autre dimension car les films connaîtront pendant les trente premières années, une musique d'accompagnement, un bonimenteur, ou même parfois des synchronisations avec des acteurs ou des chanteurs cachés derrière l'écran pour donner plus de "vie" aux projections.

En trois ans, de 1909 à 1912, il fait évoluer à l'écran, dans un style très théâtral, des acteurs déjà célèbres sur les planches : Sarah Bernhardt, Réjane, Mounet-Sully dans des adaptations des classiques de la littérature, notamment William Shakespeare (Hamlet, Macbeth), Charles Dickens (Oliver Twist), Honoré de Balzac (Ferragus, La Duchesse de Langeais, Le Colonel Chabert en collaboration avec Henri Pouctal). À partir de 1913, il se consacre de nouveau au théâtre et n'apparaît plus au cinéma que comme acteur, notamment dans Le Petit Chose d'André Hugon

Filmographie

Comme réalisateur

  • 1908 : La Retraite - coréalisé avec ?
  • 1908 : L'Assassinat du duc de Guise - coréalisé avec Charles Le Bargy
  • 1908 : Un duel sous Richelieu
  • 1908 : Carmen
  • 1908 : Britannicus
  • 1908 : Œdipe roi
  • 1909 : Macbeth
  • 1909 : La Tosca - coréalisé avec Charles Le Bargy
  • 1909 : L'Arrestation de la duchesse de Berry
  • 1909 : Le Baiser de Judas - coréalisé avec Armand Bour
  • 1909 : Les Enfants d'Édouard
  • 1909 : Héliogabale
  • 1909 : Le Légataire universel
  • 1909 : La Légende de la Sainte-Chapelle
  • 1909 : Louis XI
  • 1909 : Le Retour d'Ulysse
  • 1909 : Rigoletto
  • 1909 : Rival de son père
  • 1909 : Le Roi de Rome
  • 1909 : La Grande Bretèche
  • 1909 : Hamlet (scène des fossoyeurs)
  • 1910 : L'Aigle et l'Aiglon
  • 1910 : Au temps des premiers chrétiens
  • 1910 : L'Avare
  • 1910 : Don Carlos
  • 1910 : L'Écharpe
  • 1910 : Le Forgeron
  • 1910 : L'Héritière
  • 1910 : Le Lépreux de la cité d'Aoste
  • 1910 : La Mésaventure du capitaine Clavaroche
  • 1910 : Résurrection - coréalisé avec Henri Desfontaines
  • 1910 : Roi d'un jour
  • 1910 : La Vengeance de Louis XIII
  • 1911 : Camille Desmoulins - coréalisé avec Henri Pouctal
  • 1911 : Le Colonel Chabert - coréalisé avec Henri Pouctal
  • 1911 : Le Chevalier d'Essex
  • 1911 : Décadence
  • 1911 : La Fin d'un joueur
  • 1911 : Jésus de Nazareth - coréalisé avec Henri Desfontaines
  • 1911 : Madame Sans-Gêne - coréalisé avec Henri Desfontaines
  • 1911 : Pour l'empereur
  • 1911 : L'Usurpateur
  • 1911 : Charrette (Robespierre à l'échafaud)6
  • 1912 : Richard III
  • 1912 : La Dame aux camélias - coréalisé avec Henri Pouctal
  • 1912 : Mignon
  • 1912 : Les Trois mousquetaires - coréalisé avec Henri Pouctal

Comme acteur

  • 1910 : Le Forgeron, d'André Calmettes
  • 1910 : La Mésaventure du capitaine Clavaroche (réalisateur inconnu)
  • 1911 : Pour l'empereur d'André Calmettes et Henri Pouctal
  • 1923 : Le Petit Chose d'André Hugon : Monsieur Viot
  • 1925 : La Closerie des genêts d'André Liabel

Théâtre

  • 1888 : La Marchande de sourires de Judith Gautier, théâtre de l'Odéon
  • 1891 : Amoureuse de Georges de Porto-Riche, théâtre de l'Odéon
  • 1896 : Amoureuse de Georges de Porto-Riche, Théâtre du Vaudeville
  • 1896 : Lysistrata de Maurice Donnay d'après Aristophane, théâtre du Vaudeville
  • 1900 : L'Aiglon d'Edmond Rostand, théâtre Sarah-Bernhardt
  • 1900 : L'Assommoir d'Émile Zola, théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1902 : Lucette de Romain Coolus, théâtre du Gymnase
  • 1902 : Le Détour d'Henri Bernstein, théâtre du Gymnase
  • 1902 : Joujou de Henri Bernstein, théâtre du Gymnase
  • 1904 : Les Malefilâtre de Georges de Porto-Riche, théâtre de la Renaissance
  • 1904 : Amoureuse de Georges de Porto-Riche, théâtre de la Renaissance
  • 1904 : Le Friquet de Henry Gauthier-Villars, théâtre du Gymnase
  • 1905 : L'Âge d'aimer de Pierre Wolff, théâtre du Gymnase
  • 1907 : Son père d'Albert Guinon et Alfred Bouchinet, théâtre de l'Odéon
  • 1907 : Les Plumes du paon d'Alexandre Bisson et Julien Berr de Turique, théâtre de l'Odéon
  • 1908 : L'Alibi de Gabriel Trarieux, théâtre de l'Odéon
  • 1912 : La Femme seule d'Eugène Brieux, tThéâtre du Gymnase
  • 1914 : Le destin est maître de Paul Hervieu, théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1914 : Monsieur Brotonneau de Gaston Arman de Caillavet et Robert de Flers, théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1923 : La Gardienne de Pierre Frondaie, théâtre de la Porte-Saint-Martin

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article