Croix Fléchées

Publié le par Mémoires de Guerre

Le Parti des Croix fléchées est un parti politique hongrois fasciste, pro-germanique, antisémite, dirigé par Ferenc Szálasi, qui gouverna la Hongrie du 15 octobre 1944 à janvier 1945. 
Croix Fléchées

Les Croix fléchées soutinrent de tout temps Hitler, jusqu'en octobre 1944 où celui-ci, perdant son influence sur le régent Horthy, leur permit de prendre le pouvoir, établissant l'éphémère État hongrois. Pendant l'occupation de Budapest par l'Armée rouge, ils sont traqués et jugés par des tribunaux de fortunes, comme leur homologues un peu partout en Europe. Après la fin de la guerre, Szálasi et d'autres dirigeants des Croix fléchées ont été jugés en tant que criminels de guerre par les tribunaux hongrois.

Le parti est fondé en 1935 par Szálasi en tant que Parti de la volonté nationale mais fut interdit deux ans après pour son radicalisme. Il fut reconstitué en tant que Parti des Croix fléchées, modelé sur le parti national-socialiste allemand : Son iconographie est similaire à celle des nationaux-socialistes allemands; L'emblème des Croix Fléchées est un ancien symbole des tribus magyares, et qui représentent la pureté de la race hongroise, comme les Aryens représentent la pureté de la race allemande pour les nationaux-socialistes.

L'idéologie du parti est similaire à celle des nationaux-socialistes: nationalisme, promotion de l'agriculture, anti-capitalisme et anti-communisme, et antisémitisme profond. Elle souscrit également à l'idée d'une race supérieure qui, selon les vues de Szálasi, inclurait les Hongrois, les Allemands et les Japonais, et à une conception de l'ordre basée sur le droit du plus fort - Ce que Szálasi appellera « réalisme étatique brutal ».

Les Croix Fléchées professaient un "co-nationalisme" fondé sur la coexistence pacifique des affirmations nationales cote à cote. Aux élections de mai 1939, le parti obtint 17% des voix ainsi que 29 sièges au parlement hongrois devenant ainsi un des partis les plus puissants de Hongrie. Le mouvement avait une base ouvrière importante notamment chez les mineurs. Après la guerre, de nombreux dirigeants des Croix fléchées furent capturés et jugés pour crimes de guerre. Beaucoup, y compris Szálasi, furent exécutés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article