Jeckeln Friedrich

Publié le par Roger Cousin

Friedrich August Jeckeln est né le 2 février 1895 à Hornberg en Forêt noire, et décédé le 3 février 1946 à Riga en République socialiste soviétique de Lettonie. Il faisait partie de la SS comme Obergruppenführer (lieutenant général) durant les années 1930, et fut nommé chef de la police en Union soviétique occupée pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il dirigeait un des plus importants groupes d'Einsatzgruppen (unité mobile d'extermination) et fut responsable personnellement d'avoir ordonné l'exécution de plus de 100 000 Juifs, Roms, Slaves et autres « indésirables » visés par le Troisième Reich. Il a été exécuté en 1946 pour ses crimes de guerre.

Jeckeln FriedrichJeckeln Friedrich

Il est artilleur sur le front ouest et entre dans la Luftwaffe après une grave blessure en 1916. Après la guerre il est gérant de domaine près de Dantzig, puis connaît le chomage. Membre d’un Freikorps, il adhère au NSDAP le 1 octobre 1929 et entre dans la SS le 15 mars 1930 où il est rapidement SS-Sturmbannführer. Il engage alors une fulgurante ascension dans le parti et la SS. En 1932, il est député au Reichstag.Il n’hésite pas à perpétrer des attentats à la bombe et à recourir à la terreur, principalement contre les communistes.

Il est directement impliqué dans les meurtres de Rieseberg avec ses complices Alpers et Klagge : lors des cette journée du 4 juillet 1933, en réponse à la mort d’un SS, 11 militants communistes sont assassinés. De 1933 à 1936, Jekeln est commandant de la section régionale du parti à Braunschweig et est nommé dès 1933 SS-Gruppenführer. En mai et juin 1940, il se bat sur le front ouest avec la 2è division « Totenkopf ». A partir de 1940 Jeckeln est HSSPF Ouest à Düsseldorf. Il participe à l campagne de France comme commandant du régiment des Totenkopfverbände de Theodor Eicke.

En juillet 1941 il est nommé HSSPF de l’Ukraine occupée. Entre le 10 août et le 1er septembre ses troupes massacrent 23 600 Juifs ukrainiens et hongrois à Kamenez-Podolski. Puis c’est sous ses ordres et ceux de Rasch et de Blobel le terrible massacre de Babi Yar à Kiev (33 771 personnes massacrées entre le 29 et le 30 septembre 1491). Suivent d’autres massacres qui au 12 octobre 1941 feront encore 51 000 victimes. Enfin, il est responsable d’autres massacres comme ceux de Rowno et de Dniepropetrovsk.

Le 11 octobre il est nommé HSSPF en Baltique et Biélorussie est s’installe à Riga. Il est chargé de liquider le ghetto pour faire de la place aux futures déportations des Juifs du Reich : les 30 novembre et 8 décembre 1941, ses troupes, soutenues par des troupes d’auxiliaires lettons, massacrent 25 000 Juifs du ghetto (dont 21 000 femmes et enfants) dans la forêt de Rumbula. Il y participle personnellement et y fait assister des gradés de la Wehrmacht et du Generalkommissariat afin de les impliquer et de s’assurer de leur silence…

Début 1942 il participe à l’« Aktion Sumpffieber », « fièvre des marais » au cours de laquelle ses troupes, sous couvert de lutte contre les partisans, éliminent des milliers de Juifs de divers ghettos, et à laquelle participe toujours sont état major.En février 1945, Jeckeln est nommé commandant général de la région de Breslau. Arrêté à la fin de la guerre, il est traduit avec d’autres complices devant le tribunal militaire soviétique de Riga. Le 3 février 1946 il est condamné à mort et pendu le jour même devant des milliers de personnes près du fleuve Duna.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article