Palewski Gaston

Publié le par Roger Cousin

Gaston Palewski, né le 20 mars 1901 à Paris et mort le 3 septembre 1984 au château du Marais au Val-Saint-Germain dans l'Essonne, est un diplomate et homme politique français d'origine polonaise, président du Conseil constitutionnel de 1965 à 1974. 

Palewski GastonPalewski Gaston

Gaston Palewski est le fils de Maurice Palewski, ingénieur des Arts et Manufactures, et de Madame, née Rose Diamant-Berger. Il fait ses études à l'École libre des sciences politiques, à l'École du Louvre et à l'université d'Oxford. Il est licencié ès lettres de la Sorbonne. Entre 1924 et 1925, il est l'attaché politique du cabinet du maréchal Lyautey à Rabat, puis, à partir de 1928, directeur de cabinet de Paul Reynaud, notamment au Ministères Finances. C'est dans cette fonction qu'il rencontre, en 1934, le futur général de Gaulle. Pendant la guerre, il effectue de nombreux vols militaires. Il rejoint Charles de Gaulle à Londres en 1940. Il participe ensuite aux combats contre les Italiens en Éthiopie. Il est directeur du cabinet du général de Gaulle de 1942 à 1946. 

En 1951, il est élu député RPF de la Seine et, de 1953 à 1955, il est vice-président de l'Assemblée nationale. Il est ministre délégué auprès du président du conseil Edgar Faure chargé des affaires atomiques, des affaires sahariennes et de la coordination de la Défense, à partir du 23 février 1955. Il est promoteur du second plan atomique. Il démissionne en octobre 1955, en désaccord avec la politique du gouvernement en Algerie. De 1957 à 1962, il est ambassadeur de France en Italie. Le 14 avril 1962, il est appelé par Georges Pompidou au poste de ministre d'État chargé de la Recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales, fonctions qu’il occupe jusqu’au 22 février 1965. Il est le premier à occuper ce poste.

C'est à cette période, à ce poste là qu'il est justement convié à assister à un essai nucléaire du nom de BERYL D'YN EKKER, en compagnie de Pierre Mesmer - ministre de l'intérieur d'alors - le 1er mai 1962 au SAHARA - ALGERIE -, essai qui sera un échec cuisant, libérant, contre toute attente dans l'atmosphère un nuage de particules radioactives hautement nocif que le sens du vent vent, juste au moment de l'explosion rabattra vers toutes les personnes présentes - ces gens, aussi bien civiles que militaires, scientifiques et autres qui n'étaient soit pas du tout, soit assez peu ou mal protégés en la circonstance contre une telle contamination -, créant un vent de panique, le sauf qui peut chez tous les témoins participants présents directs, contaminant du même coup les 2 ministres, ainsi que tous les personnes présentes civiles et militaires - à ce sujet, l'ancien ministre décédé d'une leucémie en 1984 prétendra toujours, de son vivant que sa très grave maladie fut la cause directe de sa contamination lors de cet accident nucléaire là.

De 1965 à 1974, il est président du Conseil constitutionnel. En 1968, il est élu membre de l'Académie des beaux-arts. En 1969, il épouse Helen-Violette de Talleyrand-Périgord, duchesse de Sagan (1915-2003), fille d'Hélie, duc de Talleyrand et prince de Sagan (1859-1937) et de la princesse, née Anna Gould (1875-1961), après que celle-ci eut divorcé de son époux le comte de Pourtalès. Entre 1945 et 1974, il a été l'amant à Londres de la romancière anglaise Nancy Mitford, qui vint ensuite vivre à Paris. La leucémie qui lui a été mortelle est peut-être due à une irradiation lors de l'accident de Béryl, en Algérie, le 1er mai 1962. Il décède le 3 septembre 1984. Il eut une grande influence dans les milieux gaullistes et dans le gouvernement de la France. Gaston Palewski est le frère du député Jean-Paul Palewski.

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article